AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus

Aller en bas 
AuteurMessage
Regulus E. Herondale
I'm New !
Regulus E. Herondale

Messages : 546
Doubles Comptes : Hamilton A. St-John
Copyright : JADE ❤
Avatar : Francisco Lachowski
Âge du Personnage : 20 ans
Poste : Eleve de 6e années à Serpentard, Préfet.
Particularité : Apprenti-Légilimens autodidacte et préfet de Serpentard
More About You ! : Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Tumblr_inline_mvcrywP9Ie1rk3s8c

Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Empty
MessageSujet: Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus   Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus EmptySam 12 Déc - 21:49



“Personne ne peut manipuler personne. Dans une relation, les deux partenaires savent ce qu'ils font, même si plus tard l'un d'eux vient à se plaindre d'avoir été utilisé.”



Sélénée Bennett & Regulus Herondale


Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.
Étant préfet, il était aisé pour moi d'avoir accès aux cachots lorsque ceux-ci étaient vides. Il n'était donc pas étrange qu'aujourd'hui encore j'y sois, et ce, bien que les cours étaient déjà finis depuis des heures. Alors que les autres étaient sûrement dans leurs salles communes à parler de leur journée et à rigoler, je préférais largement m’enterrer ici afin de m'exercer à l'art passionnant qu'étaient les potions.

Depuis mon entrée à Poudlard, c'était sans aucun doute la matière dans laquelle je me complaisais le plus. D'ailleurs, j'y avais été formé bien avant de rejoindre l'école. On m'avait dit que ma mère aussi avait été autrefois une adepte des potions. Mais au vu de la manière dont je l'ai toujours connue, cela était de toute évidence il y a bien longtemps. En tous cas, les gens ne peuvent visiblement pas comprendre l'attrait de cette pratique et la beauté des chaudrons fumants ....

Tournant les pages de mon manuel, je cherchais le dosage d'essence d'ellébore qu'il faudrait encore ajouter à mon philtre pour celui-ci puisse continuer à mijoter. Je comptais ensuite passer encore une heure ou deux dans la salle à finir un parchemin d'arithmancie et à prendre des notes sur l'évolution de mon liquide afin d’améliorer sa recette. J'avais déjà griffonné un 2 à la place du 4 indiquer pour le nombre d'épines de tentacula vénéneuse. En effet, mon mélange avait pris à aspect pâteux suite à l'ajout de cet ingrédient par conséquent, réduire la quantité était de toute évidence nécessaire.

Alors que je retrempais ma plume dans mon encrier, le passage répété d'élèves d'années inférieures courant dans le couloir me fit froncer les sourcils. Je tentais de me concentrer sur le devoir donné pour le prochain cours mais cela n'était guère aisé. L'arithmancie était une branche de la magie étudiant les propriétés magiques des nombres et notre professeur attendait de nous un essai sur celles du chiffre sept et de ses combinaisons. Cela nécessitait de compliqués tableaux de chiffres et ma difficulté à réfléchir en présence du bruit se faisait clairement sentir.

L'arithmancie était l'option la moins choisie à Poudlard et pour cause, elle était clairement la plus compliquée. Rien à voir avec les sornettes que l'on pouvait se voir dispensé en divination ou encore en étude des moldus. Mon choix avait été aussi claire que du cristal quand je suis arrivé en 3e année. Mes cours complémentaires seraient arithmancie et étude des runes. J'avais bien pensé prendre également soins aux créatures magiques mais avais renoncé en voyant les programmes inintéressants et le poltron qui donnait cette matière.

Le vacarme battait toujours de son plein dans les couloirs des cachots. J'imaginais bien qu'en soirée, les autres élèves avaient envie de se détendre … En fait non je ne comprenais pas. Il y avait tellement plus intéressant à faire, n'avaient-ils donc aucune ambitions sur lesquelles travailler ? Suis-je donc le seul à vouloir accomplir quelque chose en sortant d'ici ? Alors que j'étais sur le point de me relever pour aller remettre à leur place ses sales gamins, je remis mon masque d'élève modèle et sympathique mais je fus surpris de voir donc chambard cesser. Visiblement quelqu'un s'était chargé du problème avant moi.

La lourde et vieille porte de la salle grinça tandis que quelqu'un était en train d'entrée. Je tournai la tâte vers la seule issue de local pour avoir devant moi une vision qui m’inquiète autant qu'elle provoque en moi un sentiment proche du contentement. Sélénée Bennett. Préfète de Serdaigle et accessoirement la petite sœur de mon meilleur ami envers qui nos intentions n'étaient pas des meilleurs. Dans son uniforme bleu et argent, je ne pus empêcher mes yeux de faire un aller de haut en bas sur elle tandis que mon esprit se demandait bien ce qu'elle pouvait venir chercher. Nous n'avions pas, à ma mémoire, prévu de nous voir ce soir.


par humdrum sur ninetofive


I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, anoying, stressful, weird, quiet, distant, imperfect, strange, unlovable, useless, worthless, lonely, depressed, boring, sad, helpeless, broken, lost cause, defeated. For being me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Empty
MessageSujet: Re: Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus   Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus EmptyLun 14 Déc - 0:48



Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.

ft Regulus & Sélénée

Je parcours le château sans trop savoir où je vais, j'avance sans but précis. S'il y a bien une chose dans mon rôle de préfête que j'aime c'est de pouvoir trainer dans les couloirs vides du château le soir. J'avance encore et encore, au seul son de mes talons sur la pierre froide et du doux bruit du vent qui s'engouffre entre les fines fenêtres de l'école. Une jeune femme seule marchant dans les couloirs sombres, pourrait ne pas être rassurée, mais pour ma part, je me suis toujours sentie en sécurité dans Poudlard et cela m'apaise. Pas de prise de tête, pas de premières année perdus, pas de gémissements d'étudiants râlants sur leur dernier cours.. Bref, un vrai plaisir !

En descendant vers le Hall d'entrée, je tombe sur plusieurs élèves, mais un rapide coup d'oeil à ma montre m'indique qu'ils leur restent encore une trentaine de minutes avant de devoir rejoindre leur salle commune. Je les observe quelques instants en bas des marches, avant qu'un vacarme assourdissant provenant des cachots brise le silence que je chérissais quelques secondes auparavant. Soupirant, je prends la direction des sous-sols. Je pourrais y avancer les yeux fermés. Je suis si souvent venue ici, qu'ils sont avec la tour d'astronomie, mes lieux préférés du château. Les cachots sont ma clef de secours, mon refuge quel que soit l'instant de la journée. 
Alors que je longe des murs me menant de plus en plus profondément dans les sous sols de l'école, je me rappelle de chaque instants passés ici. Je n'y viens pas que pour mes cours, certaines salles me servent pour avancer mes travaux en potions, d'autres pour mes lectures lorsque que la bibliothèque est trop bondée… J'envie les Serpentards qui sont maîtres des lieux. J'échangerais volontiers mon dortoir bleu contre celui des verts. L'hiver, la pluie et le vent tapent violemment contre nos carreaux, l'été ce sont les orages qui éclairent nos nuits les plus sombres, alors que les Serpentards, terrés dans leur trou, ne connaissent pas tous ses désagréments… Les petits veinards !

Je sors finalement ma baguette pour m'éclairer, le son des éclats de rires et autres cris des étudiants pensant visiblement passer du bon temps sans encombres dans les cachots, de plus en plus proches. Je finis par les trouver au détour d'un croisement, alors qu'un Poufsouffle, le visage plein d'un liquide verdâtre, de troisième année manque de me faire tomber. Je le toise pendant quelques instants qu'un regard glacial. Par-dessus son épaule je vois ses petits camarades, toutes maisons confondues,  dans un état quasi proche du sien. Les robes et autres uniformes se retrouvent avec des tâches roses, violets ou bien oranges. Je fronce les sourcils en constatant que dans leur amusement, les murs du couloir ont eux aussi pris des couleurs qui ne leur sied guère. Je les préfère vieux, froids et pleins de poussières. Regardant à nouveau le Poufsouffle, il ne me faut que quelques secondes pour comprendre qu'une bataille acharnée de Bavboules vient d'avoir lieu. Je n'ai jamais compris l'intérêt de ce jeu, je le trouve ridiculement ennuyeux, un peu comme le Quiddicht. C'est l'un des grands désespoirs de mon cher père, me savoir préfête plutôt que dans l'équipe des Serdaigles. Bien sûr, j'ai grandi sur un balais, mais ça n'a jamais réellement était mon truc… j'ai mieux à faire que de voler bêtement devant une balle ou d'attendre qu'un cognard me casse une côte. 

« C'est le mardi soir que le club de Bavboules se réunit, vous n'avez rien à faire ici…Nettoyez-moi rapidement tout ça, avant que je vous colle une retenue et filez dans vos dortoirs. »

Ma voix est cassante et froide, j'ai vite compris que le petit bout de sorcière que j'étais n'impressionnée guère certains élèves qui me dépassaient d'une bonne tête de hiboux. Alors que l'autorité et surtout la froideur a tendance à vite les calmer. Je m'adosse au mur le plus proche tandis que je les regarde s'exécuter d'un air ennuyé, mais je ne partirais pas avant d'être sûre que les murs soient nickels et qu'ils quittent les cachots. Ils peuvent encore trainer une dizaine de minutes dans l'école je ne peux donc pas faire grand chose, outre leur faire peur par quelques menaces. 

Après cinq minutes d'efforts, où j'ai l'impression d'assister au nettoyage annuel par six elfes de maison en costume d'élèves, j'observe la dernière de la bande, une Serdaigle, filer en direction du Hall pour rejoindre notre salle commune.
Je lance un nouveau soupire, touchant le mur fraichement nettoyé qui n'a pas dû être aussi propre depuis plusieurs années. Ses futilités m'exaspèrent je ne comprends vraiment pas le but de tout ça… En quoi est-ce amusant ? Et surtout, dégrader ce lieu à le don de m'énerver, j'adore les cachots et leur ambiance. A Poudlard tout se ressemble : les couloirs, les salles de classe vides, les banquets…Les lieux sont vieux, mais propres, parfaits pour accueillir les élèves. Les cachots sont différents, ils sont sales, abimés, remplis d‘histoires qu'on imagine toutes plus horribles les unes que les autres, ils dégagent clairement quelques choses de différents.

Alors que je m'apprête à quitter cet endroit, je passe devant une salle que je connais bien, il m'arrive souvent d'y aller pour étudier au calme. 
J'hésite un instant devant la porte, je sais qu'il me reste un parchemin à écrire pour mon cours de Soins Aux Créatures Magiques et que j'ai tout ce dont j'ai besoin dans ma besace pour le terminer. L'envie d'aller le finir dans une salle où je vais certaines recroiser La petite Serdaigle tachée de son liquide orange, me fait rapidement prendre une décision.
Je pousse la lourde porte qui grince, cependant, la salle n'est pas vide comme je le pensais. A vrai dire je ne devrais pas être étonnée de tomber sur Regulus. Je le reconnais instantanément, même de dos, cette salle est autant mon repère que le sien. Seulement, j'ignore si je dois être heureuse ou non de le trouver ici. Il est le meilleur ami de mon frère, son fidèle camarade. J'ai toujours apprécié la compagnie de Regulus, mais les sauts d'humeurs d'Hélios ces derniers temps, à mon égard font que j'ai tendance à éviter mon frère et par conséquent le Serpentard qui se trouve à quelques mètres de moi. 
Cependant, je n'aime pas non plus la situation actuelle, elle m'oppresse, Hélios est mon repère dans le château et ne plus l'avoir m'attriste.

Je m'avance calmement en ne montrant pas mon désarroi à Regulus, j'ai beau le considérer comme un ami, il est avant tout et surtout l'ami de mon frère. Je ne suis pas dupe et je trouve cela normal, ils s'opposent, mais se ressemblent, ils sont complémentaires et je trouve que les deux Serpentards se sont bien trouvés. 
Un léger sourire s'installe sur mes lèvres tandis que je pose mon regard bleu sur lui :

« Regulus, je vois que nous avons eu la même idée. »

Je ne sais pas si je dois m'attendre à des explications de la part du vert et argent, d'un côté, ce sont les agissements d'Hélios qui me posent problèmes, c'est donc mon frère qui devrait se tenir devant moi pour m'expliquer ce qui lui arrive. Je me demander si Regulus sait ce qui se passe réellement dans la tête de mon frère, Hélios n'est pas du genre très expressif, comme moi ..ou Regulus.

(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Regulus E. Herondale
I'm New !
Regulus E. Herondale

Messages : 546
Doubles Comptes : Hamilton A. St-John
Copyright : JADE ❤
Avatar : Francisco Lachowski
Âge du Personnage : 20 ans
Poste : Eleve de 6e années à Serpentard, Préfet.
Particularité : Apprenti-Légilimens autodidacte et préfet de Serpentard
More About You ! : Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Tumblr_inline_mvcrywP9Ie1rk3s8c

Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Empty
MessageSujet: Re: Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus   Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus EmptyLun 14 Déc - 12:13



“Personne ne peut manipuler personne. Dans une relation, les deux partenaires savent ce qu'ils font, même si plus tard l'un d'eux vient à se plaindre d'avoir été utilisé.”



Sélénée Bennett & Regulus Herondale


Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.
M'attendant à tout de sa part, je fus rassuré de la voir esquisser un délicat sourire. Cela voulait au moins dire qu'elle n'était pas furieuse. J'avais confiance en moi et moi meilleur ami pour garder pour nous nos intentions mais le fait est que je savais que Sélénée était loin d'être naïve et que contrairement aux autres, elle ne passerait pas à côté de détails étranges dans notre comportement, en particulier dans celui de son frère en réalité. Seulement, étant donnée la situation, où elle se trouve être la cause de notre manière d'agir anormale, nous ne pouvions pas nous laisser trahir par quoi que ce soit. Travail plus qu'ardu pour mon ami de toujours puisque Sélénée est la personne qui le connaît sûrement le mieux, même mieux que moi. Et c'est là que j'entrais en jeu.

« Regulus, je vois que nous avons eu la même idée.»

J'avais avec le temps gagné un peu de la confiance de la jeune Serdaigle et il ne serait guère étonnant que face à la nouvelle manière d'agir d'Hélios, ce soit vers moi qu'elle se tourne pour trouver des réponses. Je savais ce que j'avais à faire et je le ferai bien, comme toujours. Mais je dois avouer que même moi, je ne me sens pas à l'aise avec l'idée de manipuler l'une des rares personnes pour qui j'arrive à avoir un semblant d'estime. Mais je sais qu'à terme, le jeu en vaudra la chandelle par conséquent même si cela veut dire briser la jolie blonde, je n'hésiterais pas.

« Visiblement. »

Mais si je pouvais repousser ce moment au plus tard possible, je le ferais également. Je n'avais pas pour habitude d'être le genre de personne à remettre à demain ce que je pouvais faire aujourd'hui mais imperceptiblement, même pour moi, je savais que quelque chose se briserait entre elle et moi à l’instant où je m'engagerais dans un jeu de manipulation avec la préfète. Étant l'une des seules personnes avec qui j'avais une véritable relation, que je trouvais intéressante pour son essence et non pour son bénéfice de surcroît, je suppose qu'il était humain que j'essaye de la préserver. Humain … donc je pouvais l'être des fois.

Je me mis à rouler mon parchemin et éteignis le feu sous mon chaudron d'un coup de baguette. Je reviendrais chercher mon philtre plus tard. Avec mes manuels et mon parchemin en main je me dirigeai vers cette même porte qu'elle venait de pousser.

« J'avais fini, je te laisse notre salle.»

Qui aurait cru que moi, j'arriverais un jour à préférer fuir, plutôt que de faire ce pour quoi je suis le plus doué. J'avais bien du mal à l'admettre, mais la manipuler elle me dérangeait. Certes pas assez pour que je laisse tomber Hélios mais assez pour … Pour tenter de la préserver tout en sachant ce que nous lui réservions . Les choses n'avaient plus de sens dans ma tête à cause de cette histoire. Elle faisait ressortir mon côté humain. Celui que j'avais enterré profondément depuis plus de 15 ans. J'avais envie de détester Sélénée pour cela, mais de toute évidence je l'appréciais trop malgré moi pour ça.



par humdrum sur ninetofive


I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, anoying, stressful, weird, quiet, distant, imperfect, strange, unlovable, useless, worthless, lonely, depressed, boring, sad, helpeless, broken, lost cause, defeated. For being me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Empty
MessageSujet: Re: Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus   Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus EmptyJeu 17 Déc - 22:10



Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.

ft Regulus & Sélénée

« Visiblement. »

Je m'approche mon sourire toujours présent sur mes lèvres. Le Serpentard fait parti des rares personnes que je trouve intéressante dans ce château. Nous nous ressemblons beaucoup, préfêts, ambitieux, passionnés de potions, Hélios… Toutes ses choses font que le jour où Hélios m'a présenté Regulus j'ai su que je ne pouvais pas me contenter d'une simple conversation conviviale comme je l'aurais fait par pure politesse. Son discours et son assurance ont eu raison de moi, j'ai vite compris qu'il est le genre de personne près à tout pour arriver à ses fins. Avec le temps il est devenu mon ami. Certes je ne partage pas la même relation qu'il a avec mon frère, je ne côtoie pas assez souvent pour cela. Le Choixpeau a longtemps hésité sur mon cas: Serdaigle ou Serpentard et je sais que Regulus m'aurait aussi bien accueilli qu'Hélios si j'avais rejoins le clan des verts. 

« J'avais fini, je te laisse notre salle.»

Pourtant, tandis que je le vois s'affairer et ranger ses affaires mon sourire s'efface. La méfiance reprend le dessus. Jamais je n'aurais crû, voir de mes propres yeux, Regulus filer comme un lapin. Cette attitude ne lui allait tellement pas. Je le regarde ranger une à une ses affaires, mes sourcils se froncent l'espace d'un instant et mon regard perd de son éclat. Qu'ai-je fait ? Que ce passe-t-il pour que mes deux Serpentards préférés adoptent un comportement si contradictoire et étranges. Les questions fusent dans ma tête. Depuis quelques semaines, je commence à avoir l'habitude des réactions étranges d'Hélios, mais Regulus ça c'est une première ! Mon coeur fait un arrêt quand il passe près de moi pour quitter la salle, je m'avance près de son chaudron et alors qu'il que je l'entends tourner la poignée de la porte, je décide de prendre la parole. 

« Je t'ai connu plus courtois. »

Le ton de ma voix n'est ni froid, ni joviale, simplement neutre, terriblement neutre et dénoué de sentiments. Je fais tout pour les cacher, j'ai beaucoup trop de fierté pour montrer la déception qui me gagne. Généralement, quand je commence à parler de façon si neutre et à avoir ce masque sur mon visage ce n'est jamais bon signe, Hélios le sait. Mais je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà parlé à Regulus de cette façon.
Je m'avance encore de son chaudron où repose tranquillement sa potion, laissant ma main glissée sur le haut de celui-ci en suivant les formes du cuivre. J'adore les chaudrons en cuivre, ce sont mes préférés. Ils s'oxydent moins que ceux en argent avec le temps et je trouve qu'ils dégagent moins d'odeurs que ceux en laiton.

Je lève les yeux vers Regulus, persuadée qu'il y a forcément une solution aux problèmes de communication qui semble être né entre nous. Je repense à mes dernières actions, mes dernières discutions, mes derniers faits ou remarques qui auraient plus plongés les deux Serpentards à agir de la sorte. Mon cerveau surchauffe, j'ai beau fouillé aussi loin que possible, je ne vois pas ce qui cloche entre nous. 

« Comptes-tu t'expliquer ou devrais-je me contenter de voir cette porte se fermer en pensant que tu fuis comme un petit Poufsouffle de première année tombant nez à nez sur le Baron Sanglant ? »

Mon sourire réapparait sur mon visage, mais qu'il ne se méprenne pas, ce sourire apaisé n'est qu'une façade. Dans le monde où j'ai grandi, j'ai appris à mettre mes vrais sentiments de côtés pour ne montrer que ce que les autres veuillent voir. Et je pense côtoyer le Serpentard depuis suffisamment longtemps pour voir qu'il y a clairement quelque chose qui ne va pas.

(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Regulus E. Herondale
I'm New !
Regulus E. Herondale

Messages : 546
Doubles Comptes : Hamilton A. St-John
Copyright : JADE ❤
Avatar : Francisco Lachowski
Âge du Personnage : 20 ans
Poste : Eleve de 6e années à Serpentard, Préfet.
Particularité : Apprenti-Légilimens autodidacte et préfet de Serpentard
More About You ! : Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Tumblr_inline_mvcrywP9Ie1rk3s8c

Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Empty
MessageSujet: Re: Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus   Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus EmptyVen 18 Déc - 16:54



“Personne ne peut manipuler personne. Dans une relation, les deux partenaires savent ce qu'ils font, même si plus tard l'un d'eux vient à se plaindre d'avoir été utilisé.”



Sélénée Bennett & Regulus Herondale


Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.


«  Je t'ai connu plus courtois. »

Son ton était des plus neutres. Je savais que c'était de cette manière qu’elle s'adressait à la plupart des gens mais encore jamais elle n'en avait fait usage avec moi. Nous nous tournions tous les deux le dos alors il ne m'était pas possible de voir son visage mais je mettrais sans aucun doute ma main à couper qu'il était complètement fermé. Ironique. Sélénée et moi, les deux personnes les plus naturellement inexpressives de tout ce château, obligées de se forcer pour cacher leurs sentiments face à la situation.

« Comptes-tu t'expliquer ou devrais-je me contenter de voir cette porte se fermer en pensant que tu fuis comme un petit Poufsouffle de première année tombant nez à nez sur le Baron Sanglant ? »

Je restais face à la porte. Moi ? Fuir . Au vu de la situation, oui, totalement. Du moins j'aurais voulu mais elle se doutait visiblement déjà de quelque chose. J'essayais de rendre les choses plus faciles mais elle semblait décidée de savoir. Se rendait-elle compte qu'elle ne faisait que compliquer la situation et qu'elle allait celle qui en payerait les peaux cassées ? Visiblement non.

Les derniers remous de ma potion éclataient à la surface pendant que je tentais de réfléchir à ce que je pourrais bien dire afin ne pose pas de questions supplémentaires. Enfin surtout pas de question sur Hélios.

« Je ne fuis pas, je n'ai juste pas de temps à te consacrer. On m'attend ailleurs. »

C'était étrange. Aucune parole ne sortait comme je le voulais avec elle. J'avais prévu des paroles plus cinglantes sur un ton froid qui est coutumier dans ma bouche et au final c'est … ça que je m'entendais dire. Une excuse. Cela ne faisait que confirmer encore plus ce que je pensais depuis toujours. Tout attachement pour autrui, même aussi infime que celui que j'avais pour la jeune Serdaigle, vous rendait faible et était tôt au tard la cause indéniable de votre perte. Il fallait vraiment que je me reprenne avant qu'elle n’anéantisse toutes mes capacités de manipulation et de mensonges qui font ma fierté mais également que je m'éloigne d'elle afin que les choses ne s'aggravent pas pour moi. Dès lors, mon angle d'attaquer fut tout choisi.

« Si tu veux quelque chose de moi, dis-le tout de suite. Je te l'ai dit, j'ai des plans pour ma soirée et ça me dérangerait qu'ils soient retardés à cause d'une gamine. »

C'est donc en soupirant longuement pour marquer mon ennui de sa présence, que je me retournai vers elle. Sélénée se tenait près du plan de travail, la tête au-dessus de mon chaudron, son doigt retraçant le contour de celui-ci. Les effluves qui en sortaient étaient du même bleu que ses yeux. Ajouter à cela la lumière tamisée s'échappant des rares chandelles et l'ambiance habituelle des cachots, la scène était presque surréaliste. Je pris un moment pour ranger mais quelques artefacts dans les poches de ma luxueuse cape vert et argent.



par humdrum sur ninetofive


I'm sorry for beeing clingy, emotional, needy, anoying, stressful, weird, quiet, distant, imperfect, strange, unlovable, useless, worthless, lonely, depressed, boring, sad, helpeless, broken, lost cause, defeated. For being me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Empty
MessageSujet: Re: Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus   Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus EmptyDim 20 Déc - 17:45



Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.

ft Regulus & Sélénée

J'attends, impassible devant sa potion. Parle-moi Regulus, explique-moi … Je ne veux que comprendre et arranger les choses, que tout redevienne comme avant en espérant que cela soit possible, car s'il y a bien une chose qui me dérange c'est le changement. Mon besoin de contrôler chaques parties de ma vie n'aime guère être mis à cette rude épreuve. Bien sûre, n'allait pas croire que ma journée est écrite à la minute près, mais dans les grandes lignes je sais ce que je dois faire. L'organisation permet bien des choses et dans mon monde il n'y a guère de place pour les distractions. Si je veux réussir, je me dois de mettre toutes les cartes de mon côté. 

« Je ne fuis pas, je n'ai juste pas de temps à te consacrer. On m'attend ailleurs. »

Le Serpentard ne me regarde toujours pas, je ne peux voir son visage, juste son dos et sa main sur la poignée. Vraiment ? C'est simple que cela ? Même attendu ailleurs j'ai toujours pris le temps de converser avec Regulus, car nos conversations sont souvent bien plus intéressantes que les futilités qui m'attendaient par la suite. 
Je veux qu'il se retourne, qu'il me regarde pour que je puisse l'analyser, le comprendre, mais nous nous ressemblons beaucoup trop. Un regard dit souvent plus de vérités que de simple paroles, ce ne sont pas elles qui nous trahissent, ce sont nos actes, notre corps, notre façon de bouger… Regulus le sait aussi bien que moi et me doute, qu'il est plus facile de regarder une vieille porte en bois défraichie que de soutenir mon regard. 
J'ignore si je dois le croire, je reste silencieuse, encore emprisonnée par toutes mes questions. Je ne doute pas qu'il puisse être attendu, c'est fort probable même, mais cela ne change rien au fait qu'il devient aussi étrange que mon frère.

« Si tu veux quelque chose de moi, dis-le tout de suite. Je te l'ai dit, j'ai des plans pour ma soirée et ça me dérangerait qu'ils soient retardés à cause d'une gamine. »

Il se tourne vers moi en soupirant… Outre cette attitude odieuse au-quelle il ne m'a pas habituée, mon cerveau est resté bloqué sur un mot « gamine ». Regulus fait parti de ses élèves bien élevés et toujours charmants, jamais il ne me parlerait de la sorte. 
Ce simple mot, provenant de lui, éveille ma colère, mais visiblement mes bonnes manières sont plus ancrées que les siennes. Pas question que je montre au Serpentard qu'il vient de me blesser. L'être humain est comme ça, montrait-lui qu'une chose vous atteint et il en profite d'une façon ou d'une autre, c'est la loi du plus fort après tout. 
Dans le fond je l'ai cherché, dire à un vert et argent qu'il fuit comme un Poufsouffle ce n'est pas le meilleur des compliments. Moi qui voulais le faire réagir j'étais servie ! Un peu trop même… 

Je croise son regard, indescriptible… à ce petit jeu nous sommes visiblement aussi doués l'un que l'autre. Je n'ai visiblement pas choisi le bon adversaire, mais je ne suis jamais contre l'idée de relevé un nouveau défi. Visiblement le Serpentard n'était pas d'humeur joueuse ce soir-là… il n'était pas d'humeur du tout. Même m'a satané chouette était plus agréable que lui … et pourtant mes aïeux savent à quel point je déteste ce volatile.
Je lui lance un regard froid, mesurant chaque mots qui s'échappent de mes lèvres :

« Loin de moi l'idée de te contrarié. Je t'en prie va. Nous discuterons …plus tard. »

Insistant  sur les deux derniers mots, je lui lance une nouvelle fois mon sourire aimable, qui se veut volontairement faux. Il fuit, je n'en doute plus. Je ne suis pas du genre à me contrarier parce qu'un jeune homme refuse de prendre un peu de temps pour parler avec moi, je suis contrariée, carRegulus à des réponses à mes questions. Il sait des choses, il est la clef de mes tourments, vu qu'Hélios ne semble pas disposer à mes répondre ou à me parler correctement. 

« Mais, ai au moins la décence de me le dire en face, nous sommes tous les deux assez civilisés pour cela. »

Oui, parce que quoi qu'il dise, il ne m'avait, pour l'instant, pas parler une seule fois en me regardant dans le bleu de mes yeux. De la pure lâcheté … Que devrais-je attendre d'autre de la part d'un Serpentard après tout. Je trouve cela triste de le découvrir chez Regulus après plusieurs années d'amitiés.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Empty
MessageSujet: Re: Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus   Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Inquiétude ou contentement ? Telle est la question avec elle.││ sélénée&regulus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inquiétude | Emrys
» Inquiétude générale
» question avec l'écotron
» QUESTION URGENTE ? & DEMANDE DE REPONSE IMMEDIATE
» [Question] Agenda - Siège de Winterfell (résolu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelius Charm :: Dragées Surprises ! :: Archives :: RPs-
Sauter vers: