AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 De bon matin {Riley}

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


De bon matin {Riley} Empty
MessageSujet: De bon matin {Riley}   De bon matin {Riley} EmptyJeu 10 Déc - 22:51



De bon matin

ft Riley & Sélénée

Comme d'habitude je me suis levée aux aurores. Je n'ai jamais été de ceux qui se lèvent tard, déjà parce que mes journées sont beaucoup trop chargées pour que je me permette de perdre du temps et ensuite parce que mon père nous a toujours habitués à être disponibles le matin. Petite il m'emmenait avec lui lors de ses voyages d'affaires, bien qu'il soit très occupé, sortir de la maison, loin des médicomages qui ne cessaient de passer chez nous me faisait du bien.

Enfilant rapidement mon uniforme aux belles couleurs de ma maison, je sors de la chambre sans faire de bruit afin de ne pas réveiller mes camarades encore profondément endormies dans les bras de Morphé. Le chemin me menant au petit-déjeuner se fit sans embûches, saluant quelques fantômes sur ma route, la journée s'annonçait belle et fraiche, parfait en soit. Il me restait encore deux bonnes heures avant de débuter mon premier cours de potions de la journée. C'est donc avec une sacoche tintant aux bruits de mes différents flacons et fioles plus ou moins vide que je pénétrais dans une salle que je fuis toujours aux heures de foules… Trop d'élèves, trop de bruits, j'ai toujours l'impression d'étouffer et de m'ennuyais lors des divers banquets. Poudlard est si grand, alors pourquoi ai-je toujours l'impression d'être prise au piège dans cette salle ? 

La Grande Salle était habituellement calme à cette heure, nous n'étions qu'une dizaine présent dans la salle et nom d'une chouette ce que cela pouvait être agréable ! La table des professeurs n'était pas plus remplie. Visiblement certains n'étaient pas adeptes des petits-déjeuners tranquilles … A moins qu'ils aient des soucis avec les réveils matinaux.

Alors que je profitais du silence, en beurrant tranquillement un toast, la chouette qui m'apportait quotidienne la Gazette des sorciers vient se poser sur ma table.  Parcourant d'un oeil désintéressé les nouvelles du jour, toutes liées à notre monde Moldus/Sorciers mélangés. Ces derniers temps j'avais le vague sentiment que tous les jours ont nous brasse la même chose. Moi qui était si attentive et curieuse à mon monde, je faisais à peine attention à la Gazette devant moi. Je lâche un soupir agacé, mélangeant mon thé pour m'occuper tandis que je jette de ma main libre le journal près de moi. 

Je lance un regard vers la table des Serpentards dans l'espoir de voir Hélios, mais mon frère n'est visiblement pas un lève tôt quand il est à Poudlard. Je fronce les sourcils repensant à son étrange comportement. Je pense qu'il a des problèmes, mais il sait où me trouver s'il veut m'en parler.

Je fredonne lentement la dernière chanson des Sorcières Enragées en attendant que mon thé refroidisse un peu, alors que je suis toujours dans mes pensées, un grand fracas à l'entrée de la salle me fait sursauter manquant de tâcher mon uniforme. Mon regard part en direction de l'entrée, comme toutes les personnes présentes dans la salle, c'est alors qu'une frimousse brune que je connais bien apparait dans mon champ de vision. Un léger sourire apparait sur mes lèvres, m'amusant de l'entrée toute en finesse de la Poufsouffle. Cependant, en la voyant approcher, je repris vite mon attitude neutre et impassible, mais je suis persuadée que le regard pétillant que je lance à Riley contredit mon langage corporel :

« Miss Emerson, tu as l'attention de réveiller les fantômes aux fins fonds des cachots ou es-tu tombée sur une boite de Feuxfous Fuseboum ? »

Alors que je m'adresse à elle, je lui fais signe de me rejoindre à table, pour une fois que je peux déjeuner dans un semblant de calme, mais avec un peu de compagnie, je ne vais pas refuser. 
Et puis dans le fond, je l'aime bien cette petite Poufsouffle.

(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Leanne R. Swank
I'm New !
Leanne R. Swank

Messages : 930
Copyright : © N-Dia
Avatar : Aimee Teegarden
Âge du Personnage : 19 Ans
More About You ! : It's dangerous to sacrifice, it makes your blood run to throw the dice

De bon matin {Riley} Empty
MessageSujet: Re: De bon matin {Riley}   De bon matin {Riley} EmptySam 19 Déc - 19:55

De bon Matin
Riley
feat.
Sélénée


 

 



 

 

So wake me up when it's all over, when I'm wiser and I'm older. All this time I was finding myself and I didn't know I was lost. ♦ Avicii

Je n’aimais pas le matin. Toute personne me connaissant un minimum le savait parfaitement bien. Le matin et moi, nous faisions deux. J’étais grincheuse au réveil. Il ne fallait surtout pas m’embêter pendant que j’émergeais. Dans l’idée, j’ouvrais les yeux, je m’habituais à la lumière, puis je créais une tente sur ma tête avec ma couette pour ne pas avoir froid, et lisait dans mon lit pendant une vingtaine de minutes avant de me lever. Dans le dortoir de Poufsouffle, tout le monde le savait, et personne ne m’embêtait avant que je sois levée.

Habituellement, j’étais une lève-tard. Je faisais parte des élèves qui passaient au dernier service du petit-déjeuner, piquant rapidement un croissant et un verre de jus de fruits dans la Grande Salle avant de courir jusqu’à la salle de classe. Je n’étais jamais en retard cependant et en soi, je n’avais pas besoin de courir pour aller en cours, mais j’adorais courir dans les escaliers. Il y avait une sorte de prise de risques à faire ça que je trouvais amusante.

Bref, je n’étais pas du matin. Et ce matin-là, une dispute m’avait réveillée en sursaut. Des élèves étaient en train de hurler dans la salle commune, réveillant tous les Poufsouffles qui ne l’étaient pas, autant dire, beaucoup d’entre nous. Je sais que certains se sont rendormis, et je les ai enviés. Je n’avais pas cette chance. Une fois que j’étais éveillée, je ne pouvais pas me rendormir sans être vraiment fatiguée. Merci ma chère maman qui a les mêmes problèmes de sommeil et qui me les a refilée. Je me suis donc levée, et encore dans le brouillard, je suis descendue au salon commun pour voir ce qui se passait. Les préfets sont arrivés sensiblement en même temps que moi et ont calmé le jeu. J’en ai donc profité pour retourner au dortoir et me préparer. Une fois habillée, je réunis mes affaires, fourrant parchemins, livres, plume et encre dans mon sac. Puisque j’étais debout, j’étais décidée à aller faire un tour.

Je n’ai adressé la parole à personne. Je ne me considérais pas encore comme réveillée. Je savais que si je parlais à quelqu’un, je risquais d’être ronchonne et de l’agresser. Oui, le matin n’est vraiment pas pour moi. Je me suis dirigée vers la Grande Salle pour prendre un petit déjeuner rapidement. Mon programme, avant d’aller en classe, était d’aller manger un morceau, puis de me caler soit à la Bibliothèque, soit dans le parc, et de lire. Les gens savaient parfaitement que je lisais énormément, et on me conseillait souvent de nombreux livres. Tout ça parce que j’avais la curiosité d’en connaître plus sur ce nouveau monde auquel j’appartenais à présent.

En arrivant à la Grande Salle… En fait, je ne sais pas trop ce que j’ai fait exactement. Je suis rentrée dans une personne, ça c’est sûr. Je me suis retournée pour m’excuser, ça j’en suis également certaine. Ensuite, j’ai marché à reculons en bredouillant mes excuses au Serdaigle que j’avais poussée sans le vouloir. Et je me suis pris les pieds dans je ne sais trop quoi. J’ai voulu me rattraper à la table de Serpentard, agrippant un coin de la table sur lequel était posée une serviette. Sur la serviette étaient posés différents objets que j’ai entraînés dans ma chute. Pour éviter un drame, j’ai voulu me rattraper à un banc, mais ça n’a fait qu’empirer les choses… Lorsque je me suis relevée, j’ai vu tous les regards posés sur moi. J’ai juré, et je suis repartie vers ma table en m’époussetant. Heureusement pour moi, je ne me suis pas salie. A se demander comment c’était possible. J’ai longé les tables de Poufsouffle et Serdaigle pour aller rejoindre une amie posée près de la table des professeurs. J’ai été interrompue dans ma marche par une voix féminine.

« Miss Emerson, tu as l’attention de réveiller les fantômes aux fins fonds des cachots ou es-tu tombée sur une boîte de Feuxfous Fuseboum ? »

Mon regard s’est posé sur la personne qui avait parlé, à la table de Serdaigle. Sélénée Bennett. Je ne savais jamais trop comment agir avec elle. Elle détestait les nouveaux sorciers, comme moi. Pourtant, elle n’avait jamais été vraiment méchante avec moi. Bien au contraire. Je crois qu’elle appréciait le fait que je ne me contente pas des connaissances du monde magique que j’avais appris dans les livres de Rowling.

« J’avais plutôt l’intention de dormir, mais c’était avant que deux élèves décident de se disputer violemment dans ma salle commune… Du coup, je crois que j’essaie surtout de me réveiller. En tombant sur la table des Serpentards, oui. »

Un peu d’ironie, bien entendu. Ca passait toujours. L’autodérision amusait souvent les gens, en plus de m’amuser moi. Je savais que ça passerait bien. Je jette un coup d’œil à la table des Poufsouffles et voit que mon amie se lève pour quitter la Grande Salle. Je me retourne vers Sélénée.

« Tu m’autorises à te tenir compagnie ? »

Je préférais demander, on ne sait jamais. Je n’avais pas envie de squatter sans y être autorisée, d’autant plus que ça n’était pas la table de ma maison.
© Gasmask







« Let's make this fleeting moment last forever. So, tell me what you're waiting for? I'm gonna keep it frozen here forever, there's no regretting anymore. And I just wanna sink into your crazy laughter, come on make me feel until the pain don't matter. Every second here makes my heart beat faster, finally think I found what I'm chasing after. I know what it feels like, come on make me feel alive! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fideliuscharm.forumactif.org
 
De bon matin {Riley}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil matin et penses-bêtes
» « En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux. » *
» and i can escape from the prison you put me in (riley)
» L'histoire de Annalis
» mon lapin a les oreilles baissées depuis ce matin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelius Charm :: Dragées Surprises ! :: Archives :: RPs-
Sauter vers: