AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan

Aller en bas 
AuteurMessage
Jade Heaton
I'm New !
Jade Heaton

Messages : 396
Copyright : D.S.R
Avatar : Shelley Hennig
Âge du Personnage : 21 ans
Poste : 7e année
Particularité : Lycanthrope
More About You ! : Sometimes your whole life boils down to one insane move
Wanna know me?
Jade's Chronicles

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptySam 26 Mar - 20:16

 

♢« Fiction reveals truths that reality obscures » ♢

Jade Heaton

Grace H. Callagher



D'un pas pressé, Jade s'était dirigée vers la salle commune des Poufsouffles. La pause entre le déjeuné et la reprise des cours était bien assez longue pour que la jeune fille puisse se reposer un peu. Une fois à l'intérieur du dortoir, elle avait pris soin de ranger ses affaires quelque peu éparpillées sur son lit à baldaquin. La nuit précédente avait été paisible, le matin même, elle avait eu beaucoup de mal à sortir des bras de Morphée. C'était très rare ces jours-ci. Les pans du rideau qu'elle avait récemment tirés laissaient entrer un faisceau de lumière qui éclairait le dortoir. La conversation qu'elle avait eue le jour précédent avec son frère occupait toujours son esprit. Jade n'arrivait pas à le comprendre. À moins que ce soit elle le problème ? C'est vrai qu'elle ne s'était pas vraiment remise en question après l'événement tragique qui l'avait frappé, mais quand même... Lorsqu'un proche meurt, ça ne doit pas laisser indifférent et sur ce point, elle savait qu'elle avait raison. Mais, Priam était la seule personne à qui Jade se confiait et le fait qu'il ne comprenne pas son envie de vengeance la désolée grandement. Cette haine qu'elle ressentait désormais envers les "nouveaux sorciers" la dévorer de l'intérieur. Mais si son aîné ne voulait pas l'aider à préparer sa vengeance, elle s'instruirait elle-même. 

Fatiguée, la jeune femme parcourut les couloirs de Poudlard sans grand entrain. La jolie brune espérait au moins trouver une activité plaisante à faire. Contrairement à ce à quoi elle s'attendait, il n'y avait pas grand monde dans les couloirs, ni dans les escaliers d'ailleurs. Elle arriva finalement dans la bibliothèque quelques minutes plus tard. Elle n'avait pas grand choses à y faire, c'était pour cette raison  qu'elle y était allée les bras ballants. La jeune Poufsouffle était partie directement vers les étagères dans la section défense contre les forces du mal. Elle farfouilla un moment entre les rayons et la multitude d'ouvrages sans trouver son bonheur. Elle voulait apprendre de nouvelles choses, de nouveaux sortilèges qui lui seraient utiles, mais elle constata que la plupart des sortilèges dans ces livres n'étaient soit pas dévoilé, soit complètement niais sans aucune réelle conséquence. Jade voulait marquer les esprits une bonne fois pour toute. Elle imaginait déjà leurs têtes, à tous ces abrutis qui prenaient les élèves de Poufsouffle pour des faibles ou des ratés. Jade aimait cacher son jeu, afficher un sourire niais aux autres élèves qui pouffaient en passant près d'elle. C'était tel une jouissance personnelle de les manipuler de la sorte. Ils ne pouvaient savoir à qui ils avaient affaire.

Jade chercha un coin à l'écart des regards indiscrets. Elle voulait s'isoler pour ne croiser aucun autre élève. Elle emprunta un petit escalier qui grinçait sous ses pas et qui menait à un balcon et rares sont les élèves qui s'y rendaient. Lorsqu'elle voulait être seule, c'est là-bas qu'elle se rendait. Excepté lorsque les élèves n'allaient pas à l’extérieur du château, dans ces cas-là, le lac noir lui convenait très bien. Elle regarda ce que les livres sur les étagères avaient à lui offrir, mais encore une fois, rien ne convenait à la brune. Évidemment, tous les bons ouvrages sur les bons sortilèges de combats se trouvaient dans la réserve, ô combien leurs contenus étaient dangereux. 

Dans un soupir, elle choisit un livre qui parlait de sortilèges à utiliser lors de duels de sorciers puis elle alla s'asseoir à une table assez éloignée des autres pour ne pas être dérangée par le fond sonore des autres élèves. Encore une fois, elle constata la naïveté des sortilèges et leurs effets qui endommagés trop peu l'adversaire. Un élève de Gryffondor tenta de s'emparer d'un des livres au-dessus de Jade et celui-ci tomba sur la tête de la brune. Le garçon le récupéra et ne prit pas la peine de s'excuser auprès de la jeune femme. 
Eh ben vas-y, marche moi dessus si ça peut t'aider... » Pensa-t-elle en lui lançant un regard noir tandis que le jeune homme sortait de la bibliothèque en souriant. 
Jade avait envie de le rattraper et de lui faire la morale, mais il fallait rester la faible et niaise petite Poufsouffle que les autres aimaient tant charrier. La jeune femme replongea donc dans sa lecture aussi inutile soit-elle, au moins ça faisait passer le temps. Elle aurait tout de même préféré le passer avec ses amis, mais ceux-là étaient en retenue, il fallait donc qu'elle s'occupe d'elle-même. Quelques minutes plus tard, la jeune femme lisait toujours la même chose et laissa tomber, préférant aller à la chasse à une bonne fiction comme elle les aime. Lorsqu'elle revint à sa table elle savait que c'était pour y rester un long moment.   


©BOOGYLOU.



   
Life is for the alive
I walked along the avenue, I never thought I'd meet someone like you. You're slowly disappearing from my view.  I ran so far away. I ran all night and day. I couldn't get away


Dernière édition par Jade Heaton le Dim 3 Avr - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace H. Callaghan
I'm New !
Grace H. Callaghan

Messages : 191
Doubles Comptes : Azenor I. Crane
Copyright : Jade ♥
Avatar : Willa Holland
Âge du Personnage : 20 y.o
Poste : Élève, Serpentard en 6ème
Particularité : Noble et de sang-pur

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyDim 27 Mar - 19:04



Fiction reveals truths that reality obscures

Avec Jade Heaton

La vie nous réserve bien des surprises, depuis peu me voilà en train d’être plus détendue. C’est grâce à mon cousin, je le sais. Apprendre que l’on a de la famille pas loin de nous à Poudlard, c’était une nouvelle assez dingue. Bien sûr, je ne suis pas encore à l’aise à 100% mais ce n’est pas grave. Qui s’en soucie … Mes camarades de classe me trouvent un peu plus détendue, donc mon comportement se fait ressentir. Une … amie ? On dira cela pour le moment. Une ami me trouve changer mais elle ne sait pas si c’est en bien ou en mal. Il ne vaut mieux pas que l’on découvre pourquoi dans l’immédiat. Je ne veux pas tout perdre maintenant alors que pendant six ans, j’ai réussis à me … cacher. Oui c’est cela, j’ai réussis à me cacher. Je pense avoir compris qui j’étais réellement. C’est la lecture de ce livre qui m’aide énormément. Après tout, ce livre c’est l’histoire de ma mère et de sa sœur. J’ai hâte de rencontrée cette dame. Elle a pu bouleversée tout son monde juste en suivant son cœur. Moi, je ne sais pas si j’en serais capable. Surtout qu’il me reste une année à Poudlard. Morgan m’a dit de suivre mon cœur, je le ferais. Peut-être que justement cette année plus l’année qui viendra me seront bénéfique. Je perdrais surement beaucoup mais peut-être que j’y gagnerai en retour. Je commence doucement à changer mon point de vue. Cela prend du temps certes mais je suppose que l’on ne change pas du jour au lendemain. Ce matin me semble paraître court, d’ailleurs je n’ai pas vu le temps passé. Je marche de cours en cours, écoutant vaguement mes camarades. Après tout certains d’entre eux ne pensent qu’à ce que je m’efforçais en de penser. Cependant je pense que d’autres sont peut-être plus enclins à rester avec moi et penser de ce fait comme moi. Je me l’avoue enfin. Je commence à être plus franche envers moi-même.

En sortant de cours, j’ai croisé ce Gryffondor mais Morgan l’a interpelé. Du coup, je n’ai pas eu besoin de m’y soucier. Ce fut un soulagement. Une camarade m’a d’ailleurs parlé de lui. Elle le trouve trop bête de vouloir me parler parce que comme il est né-moldu, il devrait savoir où est sa place. Elle n’a pas remarqué mon regard noir mais je n’aime pas que l’on parle en mal de lui. Surtout pas de lui. Je ne sais toujours pas pourquoi mais je pense que peut-être ce que je ressens ne serais pas anodin … Le repas de midi arriva et l’on s’installa à la table des Serpentard. Je regardais un moment la table des professeurs, lorsque le regard de Morgan me croisa, je lui fis un signe de tête et un sourire. Une amie m’ayant remarqué me posa alors la question qui a faillit me faire avaler de travers.

« Dis donc … Grace, entre toi et ce beau professeur … Tu ne nous cacherais rien par hasard ? »

Sournoise que tu es, si tu savais que c’était mon cousin, je t’aurais stupéfixé sur place. Non mais !

« Non, juste que je n’oublie pas que j’ai une retenue avec lui bientôt. Après tout je me dois d’être courtoise et polie. »

« Donc tu tenterais de le séduire pour éviter une retenue ? Très malin … »

Et mon poing dans ta gueule c’est malin cela ?

« Bien sûr que non. Il y a une différence entre de la politesse et de la séduction. Tu ne l’as donc pas bien appris ? Peut-être que tu n’as pas été bien éduquée. Tes parents pourraient être déçu en l’apprenant. Je pourrais le glisser à mon père et peut-être recevra tu une beuglante de tes parents pour certaine de tes frasques. »

Elle parut stupéfaite. Elle me regardait sournoisement et je ne baissais pas les yeux. Jamais de la vie, je ne baisserai les yeux.

« Tu n’oserais pas Callaghan ? »

« Je vais me gêner. »

Juste ceci et le plus beau des sourires et voilà cette vipère rentrée dans son nid. Tant mieux, j’aurais la paix ainsi. Je repris mon repas puis regardais l’horaire. Pas de cours dans l’immédiat. J’irais sans doute m’isoler dans la bibliothèque. Je finis mon repas et me leva. Je remarquais mon cousin regardé en direction de la table de Poufsouffle vers un groupe de jeune fille. Dis donc, il me cacherait quelques choses ? Peut-être m’en parlera-t-il … Sur ce, je sortis de la Grande Salle et me dirigea vers le 4ème étage. Je flânais un peu dans le couloir jusqu’à voir un fantôme traversé un mur. Un peu mieux et il me rentrait dedans. Je frissonnais un moment rien qu’à l’idée. Je déteste cela, c’est toujours froid et je suis une frileuse. J’aime quand il fait chaud. En entrant dans la bibliothèque, je cherchais un coin tranquille où je pourrais réviser ou plutôt lire mon livre en toute quiétude. Beaucoup de table était occupé sauf une où juste une élève s’y trouvait. Sans doute une Poufsouffle de 7ème. Je pris une grande respiration, il ne fallait pas que je sois comme j’étais avant. Faut que je sois moi-même avant tout. Je me dirigeais vers elle. Elle avait une pile de livre qui indiquait sur la plupart le thème « sortilège ». Je souris alors et la regarda :

« Tu aime le cours de sortilège ? Dans ces livres là, il n’y a pas vraiment de sorts « dits » incroyablement efficaces. Peut-être devrais-tu demandé au professeur de sortilège pour avoir accès à la réserve. Je sais qu’il y a de très bon bouquin là. Mieux que ceux-ci si l’on veut avancer au mieux dans la matière. »

Je souriais en attendant une réponse de sa part. Je ne savais pas si je pouvais m’asseoir et lui demanda alors :

« Sinon, cela te dérangerai si je m’assois ici ? Il y a pour moi trop de monde sur les autres tables. Je me ferais discrète si tu le désire. »

Je lui fis un clin d’œil et souris à nouveau. Je ne sais pas si j’ai été … gentille mais courtoise en tout cas je l’ai été, c’est déjà un point positif. J’arrive à mieux me sociabiliser. C’est Morgan qui va être content de mes efforts.


Code by Joy


Aliénor Danaé Hérondale
Pour toi je me battrais, pour toi je pourrais tout faire, je m'en rend compte maintenant, c'est parce que je t'aime. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Heaton
I'm New !
Jade Heaton

Messages : 396
Copyright : D.S.R
Avatar : Shelley Hennig
Âge du Personnage : 21 ans
Poste : 7e année
Particularité : Lycanthrope
More About You ! : Sometimes your whole life boils down to one insane move
Wanna know me?
Jade's Chronicles

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyLun 28 Mar - 14:06

 

♢« Fiction reveals truths that reality obscures » ♢

Jade Heaton

Grace H. Callagher



Enfin, elle avait trouvé un roman qui correspondait totalement à ce qu'elle rechercher. Bon, pas exactement, car elle était venue en quête de nouveaux sortilèges à apprendre, mais cet ouvrage comportait tous les éléments qui faisaient d'un livre, un bon livre d'après Jade.

« Tu aimes le cours de sortilège ? Dans ces livres là, il n’y a pas vraiment de sorts « dits » incroyablement efficaces. Peut-être devrais-tu demandé au professeur de sortilège pour avoir accès à la réserve. Je sais qu’il y a de très bon bouquin là. Mieux que ceux-ci si l’on veut avancer au mieux dans la matière. »

Jade fut sortie de sa lecture dans un sursaut en entendant une voix s'adresser à elle. Bon, c'était une réaction complètement stupide, mais c'est ce qui arrive lorsqu'on est plongé dans un univers complètement différent et surtout bien plus intéressant que le monde dans lequel on vit réellement. Elle regarda la jeune fille qui lui avait parlé, une Serpentard de sixième année. Bien sûr, Jade avait entendu parler d'elle, la jeune femme faisait partie d'une grande lignée de sorciers et était respectée ici à Poudlard. Mais bon pour Jade, tout le monde était sur le même piédestal. Enfin non, pas les « nouveaux » sorciers. Ceux-là, c'était des catastrophes ambulantes dotés d'une magie approximative qui faisait plus de mal que de bien autour d'eux. Jade regarda la pile de livres devant elle, puis reposa son regard sur la Serpentard.

« J'apprécie plus ou moins le cours. Disons que j'aimerais connaître plus de sorts, mais tu as raison, il n'y a absolument rien là-dedans qui m'impressionne. J'hésite à demander l'autorisation à un professeur...  Mais j'imagine que c'est la seule chose à faire si on veut apprendre quelque chose d'intéressant. Mais j'ai laissé tomber ces livres. » Elle montra le roman fantastique qu'elle lisait désormais en le faisant dépasser de la pile de livres qui la séparait de la Serpentard.  

Le cours de Sortilège... Elle était douée dans cette matière, ça, c'était indéniable, mais le cours en lui-même ne lui suffisait plus depuis qu'elle était en cinquième année. En fait, c'est vrai que demandait l'autorisation au professeur serait la meilleure chose à faire, mais elle redoutait qu'il lui pause des questions et qu'une réponse aussi simple que l'apprentissage ne lui convienne pas. Mais elle était en septième année désormais, elle était responsable de ses actes, ça ne devrait donc pas poser trop de problèmes.  Du moins, elle l'espérait.

« Sinon, cela te dérangerai si je m’assois ici ? Il y a pour moi trop de monde sur les autres tables. Je me ferais discrète si tu le désire. »

Jade sourit à la jeune femme. C'était très rare qu'un élève soit aussi poli avec elle.
« Bien sûr que non ! Je t'en prie assis toi ! »
Avoir de la compagnie ne la dérangeait pas quand elle lisait seulement des romans ou bien qu'elle étudiait pour les cours. Le seul moment où elle voulait absolument rester seule, c'était lorsqu'elle faisait des recherches sur la lycanthropie pour ne pas éveiller les soupçons, ainsi que sur les sortilèges dangereux pour les personnes étant tournées vers la magie noire.

C'était étrange qu'il y ait autant de monde dans la bibliothèque en cette période de l'année. D'habitude, il n'y avait que des septièmes ou cinquièmes années pour leurs examens et pour la plupart, c'était pour emprunter des livres, non pas pour rester. Jade se disait que c'était peut-être à cause du temps. Ça devenait un endroit chaud où les élèves de n'importe quelle maison peuvent se retrouver pour être tranquilles. Mais choisir la bibliothèque est, d'après la brune, un choix idiot. Il y en a qui veulent lire ou travailler, mais ils sont dérangés par les ricanements intempestifs des autres. Même la bibliothécaire ne savait plus quoi faire à part crier sans cesse aux élèves de se taire et de les menacer qu'ils allaient devoir quitter ce sanctuaire du livre s'ils n'arrêtaient pas. La seule chose qui ennuyait Jade, c'est que dans un élan de colère, la bibliothécaire pourrait décider de faire sortir tout le monde et de fermer la bibliothèque.

« J'ai très envie de lancer le sort de mutisme à toutes ces dindes ! » dit-elle en montrant d'un signe de tête des filles qui riaient bêtement.


©BOOGYLOU.



   
Life is for the alive
I walked along the avenue, I never thought I'd meet someone like you. You're slowly disappearing from my view.  I ran so far away. I ran all night and day. I couldn't get away


Dernière édition par Jade Heaton le Dim 3 Avr - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace H. Callaghan
I'm New !
Grace H. Callaghan

Messages : 191
Doubles Comptes : Azenor I. Crane
Copyright : Jade ♥
Avatar : Willa Holland
Âge du Personnage : 20 y.o
Poste : Élève, Serpentard en 6ème
Particularité : Noble et de sang-pur

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyLun 28 Mar - 20:23



Fiction reveals truths that reality obscures

Avec Jade Heaton

Apparemment, je l’ai surprise dans sa lecture, elle a sursauté. J’espère qu’elle ne m’en tiendra pas rigueur car honnêtement ce n’était pas le but recherché. Je me rends compte que je suis un tantinet plus ouverte qu’avant et que je ne cherche plus à me mentir à moi-même. C’est un pas en avant et c’est Morgan qui va être content. Manque plus que je puisse mettre un mot sur tout ce que je ressens et là je pourrais enfin me faire confiance et m’aimer. La ce n’est pas vraiment gagné. J’ai du retard scolaire et faut que je me rattrape. Bon ce n’est qu’un  mois mais vu la matière vue … Et là ce n’est pas encore pour étudier que je suis ici mais je tenterai de le faire quand même. Bref, ce n’est pas tout, je la regarde et attends sa réponse qui ne tardât pas.

« J'apprécie plus ou moins le cours. Disons que j'aimerais connaître plus de sorts, mais tu as raison, il n'y a absolument rien là-dedans qui m'impressionne. J'hésite à demander l'autorisation à un professeur...  Mais j'imagine que c'est la seule chose à faire si on veut apprendre quelque chose d'intéressant. Mais j'ai laissé tomber ces livres. »

Je me doutais qu’il n’y avait rien pour l’intéresser là-dedans. C’est des bons livres mais je pense que l’on a mieux appris en cours. Par contre les livres de la réserve sont différents et plus remplis de merveilleuses choses et découvertes de la magique. Elle ne devrait pas hésiter au contraire, je ne pense pas qu’un professeur lui interdirais d’apprendre davantage bien au contraire, c’est le but d’une école l’apprentissage aux élèves. Je souris alors, j’étais contente de ne pas l’avoir trop brusquée. Elle me montre qu’elle ne lit plus des livres de sortilège, alors comme moi, elle ne vient pas ici que pour étudier. C’est vrai que la lecture ici est assez diversifiée, donc du coup, je la comprends plus que bien. Il y a de très bon roman également. L’apprentissage ne passe pas que part des livres théoriques, vu que l’on a un apprentissage de culture générale à travailler.

« Il est vrai que l’on est pas obligée de venir ici pour étudier. Je ne viens pas non plus pour étudier pour ma part. »

Je sors alors le livre de ma famille de mon sac et esquisse un léger rire. J’aime assez la lecture en général. J’ai lu beaucoup de livre dans la bibliothèque familiale, j’y ai d’ailleurs passé un temps fou. Il y en avait tellement et sur beaucoup de thème. Plusieurs étaient d’ailleurs plus intéressants que ceux ici présents. Je lui demande alors si je peux m’asseoir à ses côtés pour pouvoir lire tranquillement car je n’aime pas lorsqu’il y a trop de monde au table, cela piaille gigote et alors on ne se comprend plus dans sa lecture. Cela me déconcentre énormément. Elle me répond alors en souriant.

« Bien sûr que non ! Je t'en prie assis toi ! »

Je lui rends son sourire et dépose mon livre sur le coin de table devant moi et m’installe alors déposant mon sac à terre. Je prends alors mon livre dans mes mains et commence à lire tranquillement la laissant lire à son tour également. Je me rends compte en lisant que ma mère était donc porté sur l’amour tout comme sa meilleure amie et que pour ce faire elles ont déployer tout les moyens nécessaires pour arriver à leur fin. Les femmes peuvent faire peur par moment et avoir de terribles armes dont la parole et les actes. J’envie fortement ces deux femmes d’avoir eu le courage nécessaire que pour faire cela, d’ailleurs pour deux Serpentard, au fond dire que je n’ai pas de courage et que je suis lâche car je suis à Serpentard est pour moi une excuse. Je me voile donc la face ? C’est une bonne question pour une remise en soi. Bon, je prends alors un parchemin vierge et je commence à noter certains éléments sur moi-même pour voir ce que je devrais faire pour arriver à me comprendre. Soudain, je fus déconcentré par quelques rires qui fusaient très légèrement dans la pièce et jetais un regard noir vers un groupe de fille. Cela m’étonne qu’elles n’ont pas encore été virée celle-là … Pourtant la bibliothécaire est très pointilleuse la dessus en générale.

« J'ai très envie de lancer le sort de mutisme à toutes ces dindes ! »

Je regarde alors ma camarade qui me fit un signe de la tête pour me montrer le groupe de filles en question. Je souris alors à sa réponse. Ainsi elle pense comme moi. Ce serait bien si on ne se faisait pas remarquer par la bibliothécaire mais l’ennuie serait du à leur réplique … Si elles commencent à sortir leur baguette. Quoi qu’il faudrait qu’elles soient encore assez intelligente pour lancé un sort sans le prononcer. Et à part entendre des bribes sur la coiffure et le maquillage, je ne les pense pas si intelligente finalement. Pourquoi venir dans une bibliothèque pour parler de cela. Elles ne devraient pas être ici.

« Je penserais plus à un sortilège de disparition. Pour ma part, elles n’ont rien à faire ici. Si seulement, elles pouvaient aller piailler ailleurs cela nous ferait des vacances. »

J’esquissais un sourire. Puis regardais la bibliothécaire, si elle faisait son travail, peut-être que cela ne me titillerai pas d’utiliser ma baguette pour les faire disparaître. Je pense que je ne devrais pas être aussi impulsive, c’est un peu cela qui m’a poussée à embrasser ce Gryffondor après tout. Je soupirais un moment avant de regarder ma camarade à nouveau.



Code by Joy


Aliénor Danaé Hérondale
Pour toi je me battrais, pour toi je pourrais tout faire, je m'en rend compte maintenant, c'est parce que je t'aime. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Heaton
I'm New !
Jade Heaton

Messages : 396
Copyright : D.S.R
Avatar : Shelley Hennig
Âge du Personnage : 21 ans
Poste : 7e année
Particularité : Lycanthrope
More About You ! : Sometimes your whole life boils down to one insane move
Wanna know me?
Jade's Chronicles

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyDim 3 Avr - 1:11

 

♢« Fiction reveals truths that reality obscures » ♢

Jade Heaton

Grace H. Callagher


Parlait du cours de sortilège lui a tout de suite rappelé qu'elle avait un devoir à rendre pour jeudi et elle n'avait pas commencé à le faire. Dilemme. S'y mettre dés maintenant ou finir le roman qu'elle venait de commencer ? Après avoir pesé le pour du contre, elle décida de continuer à lire. Qui sait, peut-être qu'un élève l'aura emprunté et elle l'aura oublié quand il l'aura rendu. Parfois, les élèves prennent vraiment des mois avant de rendre un livre. Peut-être qu'ils finissent par oublier qu'ils l'ont...

«  Il est vrai que l’on est pas obligée de venir ici pour étudier. Je ne viens pas non plus pour étudier pour ma part.  »

Jade acquiesça aux dires de son interlocutrice. « Oui, c'est sûr ! C'est un endroit calme, parfois ça fait juste du bien de se retrouver entourés de livre et de réfléchir grâce à un ouvrage qui nous correspond. » Elle marqua une brève pause puis repris. « Tu lis quoi de ton côté ? » demanda-t-elle en lui souriant.

Jade se pencha à nouveau sur sa lecture et dés qu'elle lut les premières lignes de sa page, elle fut à nouveau complètement immergée dans ce roman fantastique. Immergée... C'était rien de le dire ! Cette histoire se passait en dessous des mers et des océans, en compagnie d'un peuple disparu depuis la préhistoire : les Atlantes. Pouvait-il réellement y avoir une vie dans les eaux profondes et dangereuses éloignée de toutes autres créatures magiques marines ? Jade haïssait l'eau, c'était clair. Mais elle adorerait que ce soit réel. Il existait des sortilèges et des plantes pour pouvoir respirer sous l'eau donc ce n'était pas un problème pour la jeune femme. Les Atlantes devaient être des êtres extrêmement avancés avec des technologies que nous ne pourrions même pas imaginer...

Et c'est là que les ricanements sans aucune retenue venant d'un groupe de fille appartenant à la maison de Rowena survinrent et tirèrent la jeune femme de sa lecture passionnante. Elle soupira et pensa sérieusement à leur jetait ce sortilège de mutisme.

«  Je penserais plus à un sortilège de disparition. Pour ma part, elles n’ont rien à faire ici. Si seulement, elles pouvaient aller piailler ailleurs cela nous ferait des vacances. »
La jeune femme pouffa discrètement en jetant un regard aux coupables puis en reposant les yeux sur la Serpentard. « Ah oui, j'avoue que c'est pas mal non plus ! Je suis d'accord, si au moins elle ne faisait pas tout ce bruit ça ne me dérangerait pas qu'elles restent, mais là, c'est clairement insupportable.  »

Mais il fallait qu'elles fassent avec, si la bibliothécaire ne disait rien, ce n'était pas à elles de faire la loi. Avant de vouloir devenir rédactrice de la Gazette du Sorcier, la brune voulait d'abord être en compagnie des livres et avait sérieusement pensé à devenir bibliothécaire à Poudlard ou au moins libraire à Pré-au-lard. Mais déjà qu'elle se sentait seule en étant proche des autres élèves, elle ne pouvait imaginer ce qu'elle serait devenue en étant libraire avec un client toutes les deux semaines.... Non ça n'aurait probablement pas été supportable. Elle avait besoin de compagnie. Bon, elle avait toujours son chat, mais la compagnie humaine ne serait pas de refus non plus. Même une personne qu'elle déteste serait la bienvenue dans ces moments-là.  


©BOOGYLOU.



   
Life is for the alive
I walked along the avenue, I never thought I'd meet someone like you. You're slowly disappearing from my view.  I ran so far away. I ran all night and day. I couldn't get away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace H. Callaghan
I'm New !
Grace H. Callaghan

Messages : 191
Doubles Comptes : Azenor I. Crane
Copyright : Jade ♥
Avatar : Willa Holland
Âge du Personnage : 20 y.o
Poste : Élève, Serpentard en 6ème
Particularité : Noble et de sang-pur

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyDim 3 Avr - 22:44



Fiction reveals truths that reality obscures

Avec Jade Heaton

Voir tout ceci concernant ma famille m’époustoufle et m’émoît au plus haut point. Ainsi ma mère aurait très bien pu aussi être une traître à son sang si son choix n’avait pas été porté sur mon père ou si mon père aurait été un né moldu. L’amour est quelque chose pour lequel j’ai encore du mal de m’y faire. Je ne sais pas ni ne comprend très bien ce sentiment. Je pense que ce livre m’apprendra sûrement plus sur moi-même, c’est une certitude maintenant que je lis les quelques lignes que j’ai sous les yeux. Ma mère et ma tante possédait une magnifique écriture et une plume … Elles savaient principalement comment attisé l’âme de la lectrice. Je ne pense pas qu’elles avaient un jour eu en tête que je le lirais mais lorsque je l’aurait finis se sera chose faites. J’aime énormément ce livre et m’y attache de tout cœur. je retrouve certains repères, certaines de mes actions. Je pourrais sûrement les qualifiés dans un avenir proche. Et ainsi savoir ce que je ressens pour Keith également. Je lui parle alors du calme de la bibliothèque qui est rare mais très agréable en général.

« Oui, c'est sûr ! C'est un endroit calme, parfois ça fait juste du bien de se retrouver entourés de livres et de réfléchir grâce à un ouvrage qui nous correspond. »

Bien sûr que la bibliothèque est très importante et bien fournie malgré tout. Je dévore toujours chaque livres que je peux. C’est ainsi.

« Tu lis quoi de ton côté ? »

Ici même … Que lui dire ? Ah oui.

Je ne pense pas que cela t’intéresserai mais c’est l’histoire de ma famille en fait. J’aime toujours en apprendre … Plus.

Je reprenais alors très vite le cours de ma lecture après avoir remarquer que ma camarade avait fait de même. Mon interlocutrice de Pouffsouffle me fit sortir de ma lecture pour me faire part de ce groupe de piailleuse toutes plus insupportables les unes que les autres. Un sort de disparition serait des plus utiles je pense et je lui fais part de mon ressentit. Elle a l’air d'apprécier ma remarque car elle renchérit de suite.

« Ah oui, j'avoue que c'est pas mal non plus ! Je suis d'accord, si au moins elle ne faisait pas tout ce bruit ça ne me dérangerait pas qu'elles restent, mais là, c'est clairement insupportable. »

J’avoue que cela a l’art de me sortir par les oreilles. C’est l’endroit où s’est censée être le plus calme. Je remarque alors la bibliothécaire les regardés avec ce regard noir. Oui, mais fait les sortir quoi ! Non, tu ne pense pas. C’est insensée de les laisser rester. Je la vois alors approcher la table des filles en question et leur demander de sortir “illico presto”. Ah et bien il était temps ! Elle les menace alors de les mettre toute en retenue si elle ne file pas de suite.

Et bien, j’ai faillit attendre moi. Il était temps qu’elle fasse son travail ma foi !

Je lance alors un regard noir à une des filles qui baisse alors son regard. Une jeune fille qui est à Gryffondor et avec qui je n’ai jamais pu m’entendre. D’ailleurs je la trouve beaucoup trop proche de Keith … Je pense même qu’ils ont eu un flirt ensemble. Cela à tendance à m’énerver mais je ne peux rien dire la dessus. Je soupire alors et sourit à ma compagne.

Elle nous a enfin sauvée. J’espère que l’on entendra plus ces piailleuses ! Je déteste cela.

Je regardais à nouveau mon livre et soupirait à nouveau. Pourquoi cela m’énerve d’ailleurs toutes ces filles qui tournent autour de Keith ? Je ne comprend décidément rien ...
Code by Joy


Aliénor Danaé Hérondale
Pour toi je me battrais, pour toi je pourrais tout faire, je m'en rend compte maintenant, c'est parce que je t'aime. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Heaton
I'm New !
Jade Heaton

Messages : 396
Copyright : D.S.R
Avatar : Shelley Hennig
Âge du Personnage : 21 ans
Poste : 7e année
Particularité : Lycanthrope
More About You ! : Sometimes your whole life boils down to one insane move
Wanna know me?
Jade's Chronicles

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyMer 6 Avr - 23:50

 

« Fiction reveals truths that reality obscures »

Jade Heaton

Grace H. Callagher



Ça devenait vraiment étrange ! Jade apprenait plus de choses dans ce roman qu'en une année de cours d'Histoire de la Magie ! Par exemple que les Atlantes auraient été en guerre contre Athènes ou des choses plus banales comme le fait qu'il y avait des éléphants présents en Atlantide. La brune commençait même à se demander si l'Atlantide avait un quelconque lien avec la mythologie grecque... Parce que tous deux communiquaient assez souvent grâce au port et ils sacrifiaient eux aussi des taureaux pour satisfaire le(s) Dieu(x). Ce n'est même pas écrit s'ils étaient monothéistes ou pas. Si c'était vraiment une culture avancée, ils le seraient, mais vu leur lien avec la Grèce antique, rien était moins sûr... Mais cela restera quand même une question sans réponse.

« Je ne pense pas que cela t’intéresserai mais c’est l’histoire de ma famille en fait. J’aime toujours en apprendre … Plus.  »

Tiens, ce n'était pas quelque chose de très commun pour Jade. C'était peut-être un truc de Sang-Pur qui sait. Pourtant, ses parents ne tiennent pas ce genre de journal, livre familial. La jeune femme avait tendance à oublier que ses parents adoptifs étaient Sang-Pur, car, elle-même était Sang-Mêlé. Mais ils vivaient de façon tout à fait normale, sans sentir le besoin d'écrire leur histoire. C'est vrai que ces temps-ci, les sorciers de sang purs se font rare avec la faiblesse de la magie... Peut-être qu'ils font comme un mémoire pour que les futurs sorciers sache comment vivait une famille de sorcier de père en fils ?  

«  Oui, je comprends... »

Elle comprenait ce que pouvait ressentir sa camarade, même si de son côté, Jade ne s'inquiétait pas plus que ça de savoir qui était ses ancêtres ou ce qu'ils avaient fait de leur temps. Ce qui comptait pour la septième année, c'était de pouvoir elle-même faire quelque chose. À partir d'un moment, Être ne suffit plus, l'envie d'Exister est un objectif bien plus puissant.
La bande de pipelettes lui sortait par les yeux et elle hésita plusieurs fois à se lever afin de leur faire comprendre qu'elles devaient déguerpir au plus vite si elles ne voulaient pas d'ennuis avec elle. Mais elle se retenait toujours pour ne pas éveiller les soupçons. Plus le temps passait, moins elle supportait le petit jeu qu'elle s'était créé. Mais par chance, la bibliothécaire en eut, elle aussi, marre et décida de les jeter dehors à la plus grande joie de Jade et probablement aussi de la jeune Serpentard qui était à ses côtés.    

«  Et bien, j’ai faillit attendre moi. Il était temps qu’elle fasse son travail ma foi !  » Jade eut un sourire et hocha la tête pour acquiescer ses propos. «  Un peu plus et j'y allais moi-même !  »

Elle pouvait se permettre de dire ça, elle savait que dans la tête des gens, ça aurait été une petite réflexion toute gentille vis-à-vis des perturbatrices pour leur dire d'arrêter de parler ou d'aller ailleurs pour le faire.

« Elle nous a enfin sauvée. J’espère que l’on entendra plus ces piailleuses ! Je déteste cela.  »Jade acquiesça et répondit aussitôt. «  Pareil pour moi ! Elles n'ont aucun respect pour le lieu et les autres élèves qui s'y trouvent.  

C'était quelque chose qui tenait beaucoup à Jade ça. Le respect. Même elle qui est agressive et pour le moins sang chaud, elle ne se permettrait jamais de manquer de respect à quelqu'un qu'elle ne connaît pas. Oui parce que si elle hait la personne et qu'elle sait pertinemment comment agit cette personne, elle se défoule pas mal dessus.
Elle se replongea dans son roman, espérant qu'il n'y ait plus de perturbateurs dans la bibliothèque.


©BOOGYLOU.



   
Life is for the alive
I walked along the avenue, I never thought I'd meet someone like you. You're slowly disappearing from my view.  I ran so far away. I ran all night and day. I couldn't get away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace H. Callaghan
I'm New !
Grace H. Callaghan

Messages : 191
Doubles Comptes : Azenor I. Crane
Copyright : Jade ♥
Avatar : Willa Holland
Âge du Personnage : 20 y.o
Poste : Élève, Serpentard en 6ème
Particularité : Noble et de sang-pur

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyJeu 7 Avr - 22:51



Fiction reveals truths that reality obscures

Avec Jade Heaton

Non, il était sûr que mon livre n'intéresserai personne et je ne compte le faire lire à personne ici, vu qu'il révèle d'une part ma tante que je chérirai qui est traître à son sang et d'autre part le seul souvenir chérissable que j'ai de ma mère, soit son écrit. Je ne pense pas que cela ferait bon genre pour moi si un camarade qui serait dans l'éventualité pro sang pur tombe dessus. Je pense que je pourrais sans aucun doute quitter ce château au plus vite sans avoir envie d'y revenir ... Et sérieusement vous me voyez à Beaubâton à ce que j'ai entendu dire se sont des pimbêches et si elles sont toutes comme Circé, je crois que je vais m'en plaindre ... Déjà que je me plains de chahuteuses mais alors de pimbêches ... Non merci ! J'expliquais donc brièvement ma lecture.  et elle me rétorqua simplement un mot.

«  Oui, je comprends... »

Au moins elle comprend. C'est déjà bien. C'est vraiment moi qui ai un soucis en fait ... Je ne dois pas être très normale ma foi ... Cette prison dorée m'aura vraiment fait énormément de mal. Je ne suis sûrement pas comme les autres à cause de mon père. Je l'entends déjà me dire que c'est normal que je ne suis pas comme les autres, car je suis de sang pur et que je suis une noble et donc blablabla ... Je ne parle même pas de la suite qui me donnerai à l'heure actuelle la nausée alors qu'avant j'aurais écoutée tel une fille sage. Je change c'est un fait mais pas encore comme je le souhaiterai enfin je pense ... Enfin les piailleuses se sont fait prendre et un coup de travers et les voilà dehors. Elle a enfin fait son travail cette bibliothécaire ! Je ne pensais pas qu'elle le ferait mais c'est fait ! Après tout, elle n'avait d'autres choix et je ne m'empêche pas de souffler mon contentement à ma camarade qui me rétorque de suite.

« Un peu plus et j'y allais moi-même ! »

Je souris alors avant d'acquiessée à ses paroles. Elle a tout à fait raison et je l'y aurais aidé si elle en avait besoin, quoi que je suppose qu'elle n'aurait eu besoin de l'aide de personne. Je continuais de parler de mon contentement d'avoir vu partir ces dévergondées, ben oui, si elle parlait de garçons et de maquillage et de garde-robes ainsi. Parce qu'en plus on entendais tout ! Ce qui était déconcertant et indécent par moment. Enfin c'était surtout des cancans de couloir mais passons. Jade acquiesçait à mes dires. En même temps nous étions sur la même longueur d'onde sur ce niveau.

«  Pareil pour moi ! Elles n'ont aucun respect pour le lieu et les autres élèves qui s'y trouvent. »

J'esquisse un léger très léger rire. On est vraiment sur la même longueur d'onde décidément. Ces filles ont été outrageusement insupportable et elle pense à la même chose que moi, un respect ! Le respect voyez vous se perd et je pense comprendre que l'on a sûrement été éduquée presque de la même façon. Je ne remets pas en cause l'éducation pour mon cas, du moins pas dans sa totalité. Et je pense que c'est ce genre de chose qui pourrait nous rapprocher elle et moi dans un premier temps. Car je commence à me dire que ce seras pour moi une réelle camarade de bibliothèque. Sans prise de tête.

«  Il vaut mieux ce dire à partir de maintenant, qu'elles n'ont plus d'intérêt dans nos paroles vu qu'elles ne sont plus là. Je suis bien plus heureuse de les savoir dehors. Au fait, tu ne devrais pas préparer tes aspics ? Si je puis me permettre cette question cela dit ... »

Je ne voulais aucunement la déranger ce n'était pas le but. Juste que je me demandais comme elle était une septième si elle n'avait pas ses examens à préparer, moi ça va j'ai encore une année. Bien que je suis mal placée pour lui demander car je devrais plutôt me remettre à niveau, cependant tant que cette histoire ne sera pas réglé je n'aurais pas la patience ou le temps ...
Code by Joy




Aliénor Danaé Hérondale
Pour toi je me battrais, pour toi je pourrais tout faire, je m'en rend compte maintenant, c'est parce que je t'aime. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Heaton
I'm New !
Jade Heaton

Messages : 396
Copyright : D.S.R
Avatar : Shelley Hennig
Âge du Personnage : 21 ans
Poste : 7e année
Particularité : Lycanthrope
More About You ! : Sometimes your whole life boils down to one insane move
Wanna know me?
Jade's Chronicles

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyDim 10 Avr - 12:03

 

♢« Fiction reveals truths that reality obscures » ♢

Jade Heaton

Grace H. Callagher




«  Il vaut mieux ce dire à partir de maintenant, qu'elles n'ont plus d'intérêt dans nos paroles vu qu'elles ne sont plus là. Je suis bien plus heureuse de les savoir dehors. Au fait, tu ne devrais pas préparer tes aspics ? Si je puis me permettre cette question cela dit ...  »

En effet, la Serpentard avait tout à fait raison. Au moins dehors, elles n'embêteront plus personne... Enfin, peut-être ! Mais la verte et argent lui parla de son examen de fin d'année : les ASPICs...Oui, elle ne pouvait s'empêcher d'y penser lorsqu'elle faisait un quelconque loisir qui n'avait rien à voir du tout avec les cours. Une petite pointe de culpabilité apparaissait, mais elle était bien vite dissipée, par l'activité de Jade. D'après elle, il était aussi bien important pour elle de s'amuser, faire redescendre la pression des cours, des examens, etc. Même lorsqu'ils ne jouaient pas pour notre future carrière, tous les élèves avaient des devoirs de fin d'année. Mais ça ressemblait plus à des devoirs sur tout ce qu'ils avaient appris depuis le début de l'année afin de voir où ils en étaient pour l'année prochaine.

Cela devait être assez facile pour sa camarade de deviner son année, car Jade faisait partie de ceux que la Serpentard n'avait pas pu voir arriver à Poudlard. Mais par cette réplique, la brune fut presque certaine que son interlocutrice était en sixième année. Elle avait l'air assez intéressé, comme si elle se préparer elle-même pour l'année prochaine.

«  Bien sûr, tu peux te permettre cette question ! » répondit Jade en souriant. «  Je devrais réviser, c'est certain, mais à force de travailler, on ne vit plus. Je n'ai pas envie d'être comme ces filles parfois en fin d'année qui arrivent à l'infirmerie parce qu'elles font des crises de stress et des effets indésirables leur arrivent. Et là, on est encore au début de l'année... Je ne dirais pas que « j'ai le temps », mais tout de même... J'ai pas encore la moitié du programme et je ne suis pas une mauvaise élève en général donc ça ne devrait pas poser trop de problèmes.  »

Jade avait réussi à dire cela d'une traite en chuchotant à sa plus grande surprise, car ce n'était pas vraiment son genre de faire des grands discours et elle espérait donc que sa camarade ait tout compris à ce qu'elle venait de dire... Elle osa un sourire et jeta un regard à la taille du roman qui était devant ses yeux. Elle avait vraiment beaucoup lu, car il ne lui restait maintenant qu'une vingtaine de pages à vue d’œil.
«  Tu es en sixième année, c'est ça ?  » Elle préférait d'être sûre avant de continuer. «  Tu penses déjà aux ASPICs de ton côté ?

La Poufsouffle pensait se souvenir de l'avoir vu lorsqu'elle était en deuxième année lors de la Répartition... Bon, elle avait changé, normal ! Jade trouvait que c'était tout de même une bonne question, lorsqu'elle était elle-même en sixième année, elle pensait plus aux ASPICs qu'en septième année, c'est dire ! Ça peut angoisser lorsqu'il reste un an aux élèves avant les examens finaux, car ils peuvent voir comment sont les septièmes années, et souvent, ils ne pensent qu'aux crises d'angoisse, à toute la pression et le fait que s'ils échouent leur famille allait leur en vouloir ou autre. Mais tout ça les quittait lorsqu'ils arrivaient en dernière année, car ils ont un point de vue plus objectif, ils voient que la septième année est comme toutes les autres, même si elle se rapproche beaucoup de la cinquième, car il y a les BUSEs.

«  Hum..  Je sais que ça peut paraître stupide parce que ça va bientôt faire une heure qu'on est là, mais tu t'appelles comment, en fait ? »
Jade savait dors et déjà que c'était une Callaghan, car lorsqu'elle était en deuxième année, elle se souvenait que lorsque le professeur l'avait appelé, il y avait eu beaucoup de chuchotement quant à sa famille, mais à cause de cela, Jade n'avait pas vraiment fait attention à son prénom.


©BOOGYLOU.



   
Life is for the alive
I walked along the avenue, I never thought I'd meet someone like you. You're slowly disappearing from my view.  I ran so far away. I ran all night and day. I couldn't get away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace H. Callaghan
I'm New !
Grace H. Callaghan

Messages : 191
Doubles Comptes : Azenor I. Crane
Copyright : Jade ♥
Avatar : Willa Holland
Âge du Personnage : 20 y.o
Poste : Élève, Serpentard en 6ème
Particularité : Noble et de sang-pur

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyDim 10 Avr - 23:49



Fiction reveals truths that reality obscures

Avec Jade Heaton

Peut être que Morgan a raison ... Je devrais surement parler à Keith de mes sentiments mais j'ai l'impression au contraire de tourner moi-même autour du pot. Si je savais seulement comment ma tante ou encore ma mère s'y était prise ... L'amour ? Est-ce seulement la réponse que je recherche ? Je ne sais pas si l'amour peut vraiment nous poussé si loin ... Remarquer c'est mon amour pour mon père qui me pousse à rechercher de quelques manières que se soit sa reconnaissance. Seulement, je ne suis pas sûre de saisir ici les bons termes. J'ai l'impression que l'étude des runes est moins compliqué que les sentiments ou l'expression de ceux ci envers ce qui ne devrait pas être. Mon père va très certainement s'énervée contre moi et même parler de l'amour de ma mère je doute que se soit la solution ... J'ai beaucoup d’appréhension sur ma vie et le tournant qu'elle va prendre ... Qu'est-ce que cela va être lorsque je vais avoir mon entretien individuel pour savoir ce que je vais devenir ... Une fille sans le sou ? Une renié doublé d'une traître à son sang ? Ouais ... Glorieux, j'ai vraiment un avenir lamentable. Mon amour me sauvera-t-il de cet enfer qui m'attend ? Suis-je prête à tout rayer par amour ? Si seulement je pouvais parler à ma tante ... Je caresse une des page de mon livre je me perd dans mes pensées. Lorsque je me souviens de la question que j'ai posée à ma camarade. Oui cela me tirais alors de mes pensées. Je me ressaisis alors, ce n'est pas très poli de rester dans ses pensées ainsi ma foi alors que j'ai engagé une conversation. Grace ressaisis toi maintenant ! Un frisson me parcourut et j'entends la voix de mon interlocutrice résonné dans ma tête.

« Bien sûr, tu peux te permettre cette question ! Je devrais réviser, c'est certain, mais à force de travailler, on ne vit plus. Je n'ai pas envie d'être comme ces filles parfois en fin d'année qui arrivent à l'infirmerie parce qu'elles font des crises de stress et des effets indésirables leur arrivent. Et là, on est encore au début de l'année... Je ne dirais pas que « j'ai le temps », mais tout de même... J'ai pas encore la moitié du programme et je ne suis pas une mauvaise élève en général donc ça ne devrait pas poser trop de problèmes.  »

Je la vois me sourire, cela me rassure, je n'ai pas posé une question vexante. Je l'a comprend bien lorsqu'elle parle du stresse mais pour ma part, je n'ai pas vraiment stressée lors de mon passage de BUSE's par contre ce fut différent lorsque je reçus les notes, surtout pour la réaction de mon père qui fut en fait très positive à mon égard. Tant mieux pour moi d'ailleurs, il savait les cours que je prenais après donc il a juste regardé les matières que je garderais avec satisfaction. J'aurais pu mieux faire cependant mais de ce fait je pense que tant que j'ai un minimum d'Acceptable ou d'Effort Exceptionnel, je dois avouer que le reste je m'en fichait un peu ... Optimal m'a même surprise. Enfin soit ... Apparemment je suis en face d'une jeune fille qui est quant à elle douée en cours également. Cela nous fait un point commun ma foi.

«  Tu es en sixième année, c'est ça ? »

Je lui fit signe de oui de la tête. Elle n'a pas l'air de me replacer mais moi je sais que c'est mon aînée mais à savoir son prénom j'ai un doute.

«  Tu penses déjà aux ASPICs de ton côté ? »

Je souris à cette question. Je suis un peu gênée à vrai dire. Je n'y pense pas vraiment, j'ai ... Keith en tête. Et surtout mon père. Beaucoup de chose à régler avant les examens et d'ici la fin de l'année je devrais vivre chez mon cousin Morgan. Je me doute déjà de la conclusion. J'ai toujours été perspicace. Je regarde le livre tristement. Je m'en rends compte et lève mon regard pour croisé les yeux de Jade et lui faire un beau sourire.

« A vrai dire pas des masses. J'ai ... pas mal de choses à ... régler avant mais il est vrai que je vais devoir me préparer. Cependant, je ne m'inquiète pas du résultats quoi qu'il en soit, je réussirais. Je ne trouve pas mes ... branche si compliqué au fond. J'ai toujours eu de bonnes notes en plus et ce sans le moindre effort, c'est déroutant pour moi. Peut-être que les ASPIC's se révéleront être un défi. Je l'espère. »

A dire vrai, je redoute plus mon paternelle que les ASPIC's qui seront plus une formalité des connaissances afin de suivre un parcourt de vie. Je ne sais déjà pas trop vers quoi me lancé. Mon père aurait aimer que je fasse soit une très bonne employée de département avant de me fiancée et de devenir femme au foyer ... Je peux dire que maintenant, je ne veux pas de cet seconde cage dorée qu'il me prépare. Je ferais ce que je veux de ma vie ... quand cela sera régler. J'ai encore de la marge. Il faudrait que je lui parle au moins vers les vacances de noël en début. Je dois donc m'y préparer. Je ne veux pas que cela traîne le problème c'est d'en avoir ce courage ou plutôt cette prétention.

« Hum..  Je sais que ça peut paraître stupide parce que ça va bientôt faire une heure qu'on est là, mais tu t'appelles comment, en fait ? »

Ah c'est vrai, elle a tout à fait raison, je ne me suis pas présentée et de son côté non plus. J'ai jouée l'impolie je dois immédiatement m'en excuser.

«  Tu as raison. Je te prie de bien vouloir accepter mes plus plates excuses. Je suis Grace Honora Callaghan, 6ème année de Serpentard. De la noble lignée ... des Callaghan. Et toi ? »

Je me mordis alors les lèvres. Merde, je parle comme mon père me l'a toujours appris. Je devrais apprendre à changer cela et devenir un peu plus ... cool ? Oui c'est cela. La politesse c'est bien mais au fond je suis en train de me dire que lorsque je bois un verre en soirée je ne parle pas comme cela. Enfin pour les fois où je me souviens ... Forte heureusement je peux être sûre d'une chose ma vertu est sauve. Et tant mieux. C'est bien une tradition que je veux conserver. Enfin je pense ... Je dois quand même changer un peu. La politesse mais pas trop. D'un côté si je suis reniée, je pourrais toujours utilisé le nom mais je ne pourrais plus me présentée ainsi ... Faudra que je m'habitue.
Code by Joy


Aliénor Danaé Hérondale
Pour toi je me battrais, pour toi je pourrais tout faire, je m'en rend compte maintenant, c'est parce que je t'aime. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Heaton
I'm New !
Jade Heaton

Messages : 396
Copyright : D.S.R
Avatar : Shelley Hennig
Âge du Personnage : 21 ans
Poste : 7e année
Particularité : Lycanthrope
More About You ! : Sometimes your whole life boils down to one insane move
Wanna know me?
Jade's Chronicles

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyVen 15 Avr - 23:48

 

♢« Fiction reveals truths that reality obscures » ♢

Jade Heaton

Grace H. Callagher




Jade avait reçu de nombreux conseils pour faire face à la mort de Xander de la part de Priam et d'Aëlys et tout deux lui avait conseillé d'écrire des lettres ayant pour destinataire Xander lui-même. Jade avait trouvé ça complètement stupide et surtout inutile. Mais elle leur avait promis qu'elle le ferait. Elle ne savait pas encore quand, et qu'est-ce qu'elle écrirait dans cette lettre. Et dés que l'occasion se présentait, elle faisait en sorte qu'elle ait autre chose à faire.

« A vrai dire pas des masses. J'ai ... pas mal de choses à ... régler avant mais il est vrai que je vais devoir me préparer. Cependant, je ne m'inquiète pas du résultats quoi qu'il en soit, je réussirais. Je ne trouve pas mes ... branche si compliqué au fond. J'ai toujours eu de bonnes notes en plus et ce sans le moindre effort, c'est déroutant pour moi. Peut-être que les ASPIC's se révéleront être un défi. Je l'espère.  »

Jade se demandait bien quelles sortes de choses la jeune femme avait besoin de régler qui soit assez important pour mettre ses études de côté... Mais la curiosité n'était pas tant un des traits de caractère de Jade, elle pouvait parfaitement passer à autre chose sans demander à sa camarde des réponses.

« Je l'espère aussi pour toi alors ! »

Elle termina les quelques pages qui lui restaient et referma le roman dans un claquement. Qu'allait-elle faire maintenant ? La lettre ou ses devoirs ?

« Tu as raison. Je te prie de bien vouloir accepter mes plus plates excuses. Je suis Grace Honora Callaghan, 6ème année de Serpentard. De la noble lignée ... des Callaghan. Et toi ? »

Donc Jade avait vu juste, c'était bel et bien une Callaghan. Mais il n'empêcherait que la jeune femme ne s'attarderait pas sur les origines de son interlocutrice.

« Eh bien, enchantée Grace, je suis Jade Heaton. »

Peut-être qu'elle aussi se doutait de qui elle était. Jade aussi était connue parmi les élèves, mais pas de la même manière... Elle était plus vue comme « La fille qui a perdu son copain ». Mais lorsque c'était le cas, la brune pouvait le voir sur le visage de ses interlocuteurs, car ils avaient une moue qui faisait penser à de la pitié pour Jade. Et naissait alors à nouveau une haine envers eux. Elle détestait tout ceux qui la prenaient en pitié, elle n'avait pas besoin d'être vue de la sorte. Au début, elle se souvenait entendre des chuchotements dans les couloirs comme « c'est elle... » ou bien « la pauvre », elle était vue comme la fille qui n'avait rien pu faire. Cela partait peut-être d'un bon sentiment, mais la Poufsouffle voulait leur montrer qu'elle n'était pas aussi faible qu'ils le pensaient tous. C'est pourquoi elle appréciait particulièrement se faire détester par ces personnes désormais.    



©BOOGYLOU.



   
Life is for the alive
I walked along the avenue, I never thought I'd meet someone like you. You're slowly disappearing from my view.  I ran so far away. I ran all night and day. I couldn't get away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace H. Callaghan
I'm New !
Grace H. Callaghan

Messages : 191
Doubles Comptes : Azenor I. Crane
Copyright : Jade ♥
Avatar : Willa Holland
Âge du Personnage : 20 y.o
Poste : Élève, Serpentard en 6ème
Particularité : Noble et de sang-pur

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptySam 23 Avr - 16:54



Fiction reveals truths that reality obscures

Avec Jade Heaton

Mmmmh, en parlant des aspic's je dois bien avouer qu'un rattrapage s'imposait, même si je perdais tout, hors de questions que de rater mes aspic's. Je me fiche de ma renommée ou autres ce que je veux c'est prouver ma valeur et pour cela je devais bien évidemment étudier d'avantage. Chose que je pourrais aisément faire ce soir et demain toutes la journée étant donnée que demain je n'avais pas de cours en vue. Je soupirais alors face aux travails qui m'attendrais, il correspondait à ces deux, trois derniers mois c'est à dire depuis le début de cette année et de la matière on en a vu. Soit, je devrais m'y mettre même si je dois penser à mon père, je ne le vois pas avant ces vacances de noël donc bon ... Je peux encore me permettre de mettre cela de côté un moment non ? Enfin l'idée me paraît plus que bienvenue en fait.

« Je l'espère aussi pour toi alors ! »

Je lui souris alors, oui j'espère également pouvoir reprendre sur moi et surtout avancer dans ce qui me semble être le mieux. Car à part m'enfoncer si je me focalise sur mon géniteur cela ne mènera qu'à cette hypothèse la plus logique. Je me présentais alors suite à sa question, mais j'aurais pu éviter de dire que j'étais de cette noble lignée ... Cela ne me correspond plus vraiment même si dans les faits immédiat j'en fait encore partie. Lors du retour de vacances à noël, je vais changer mes relations, ce qui voudra dire que je m'entendrais avec des personnes dont j'estimerai être mieux et qu'ils soit né moldu ou autres je m'en ficherai, enfin dans la mesure du possible ... Il est vrai que je n'ai pas été méchante mais ce n'était pas très bien ni classe de ma part. Je me remettrais en question c'est une chose ...


« Eh bien, enchantée Grace, je suis Jade Heaton. »
« Enchantée également Jade. Mais dit moi, tu es bien la préfète en chef de Poufsouffle c'est cela ? Il est vrai, excuse moi que je ne fais pas attention à ce genre de détail habituellement. »

Je lui souris alors heureuse de pouvoir enfin lui mettre un prénom. Au moins, elle n'a rien dit au sujet de ma famille, cela me rassure. Peut-être que je pourrais avoir une bonne relation avec elle. Je sais qu'elle est à poufsouffle et mon père me tuerai de parler à cette demoiselle car il jugerai sa maison trop peu importante, mais je m'en fiche quoi qu'il dise. En plus j'ai ouïe dire que les Heaton était une famille de sang pur ? Possibilité car cela me parlais. J'ai dû le lire dans un des livres du manoir Callaghan. Je ne regardais pas non plus aux rumeurs, bien que j'ai entendu parler d'elle dans l'une d'entre elle ... mais je ne sais plus laquelle et puis cela ne m'est guère important. Les rumeurs et moi, cela fait deux donc bon ...

« Je constate que tu as déjà finis ton livre. Il était bien ? »

Je lui souris alors, j'aime la lecture, c'est sans doute l'un de mes pécher mignons donc bon, autant tenter de parler de celui là. Peut-être m'intéressera-t-il pour un futur proche.
Code by Joy


Aliénor Danaé Hérondale
Pour toi je me battrais, pour toi je pourrais tout faire, je m'en rend compte maintenant, c'est parce que je t'aime. × by lizzou.


Dernière édition par Grace H. Callaghan le Dim 15 Mai - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Heaton
I'm New !
Jade Heaton

Messages : 396
Copyright : D.S.R
Avatar : Shelley Hennig
Âge du Personnage : 21 ans
Poste : 7e année
Particularité : Lycanthrope
More About You ! : Sometimes your whole life boils down to one insane move
Wanna know me?
Jade's Chronicles

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptySam 7 Mai - 13:02

 

♢« Fiction reveals truths that reality obscures » ♢

Jade Heaton

Grace H. Callagher




La jeune Poufsouffle hésita à ranger le livre dans son rayon, ou à le faire plus tard. Dans tous les cas, il fallait absolument qu'elle note le nom du roman, il fallait absolument qu'elle le relise un jour de toute façon.

«  Enchantée également Jade. Mais  dit moi, tu es bien la préfète en chef de Poufsouffle c'est cela ? Il est vrai, excuse moi que je ne fais pas attention à ce genre de détail habituellement.  »

Jade n'aurait jamais pensé qu'on puisse imaginer qu'elle était préfète, pour certaines personnes cela était un honneur de recevoir ce rang par les professeurs, mais pour elle, c'était plus une plaie. En plus, s'ils étaient au courant de ses idées, certes radicales, jamais elle n'aurait été nommée préfète.

« Hum, non je ne suis pas préfète, je n'ai pas eu cet honneur.» répondit-elle en riant.

Oui, il fallait mieux qu'elle joue la carte de l'honneur cette fois, elle ignorait pourquoi, mais Jade avait le pressentiment que Grace était le genre de personne à espérer être préfète. Peut-être à cause de sa noblesse, pour représentait au mieux sa famille ou un truc du genre.

« Je constate que tu as déjà finis ton livre. Il était bien ?   »

Bien ? C'était peu dire ! Ce roman était gé-nial. Il n'y a pas d'autres mots. Enfin, si, il y en a, mais là, c'était tout ce qui venait à l'esprit de la brune.

«  Oui très bien ! C'est sur la civilisation perdue des Atlantes. Mais pas dans le genre documentaire, c'était une trame et elle était vraiment intéressante. Ce peuple ayant une connaissance bien plus grande que la nôtre, essaie de sortir des profondeurs de l'océan et de leur côté, les sorciers cherchent à trouver l'emplacement de l'Atlantide et découvrir tous les secrets qui ont disparu avec les Atlantes. Je n'en dirais pas plus si un jour tu veux le lire. »

Jade avait adoré cette histoire, mais maintenant, il fallait qu'elle choisisse entre la lettre et ses cours... Elle choisit finalement la lettre, se disant qu'au moins ce serait fait et qu'elle n'avait jamais promis d'en écrire plusieurs. Elle sortit alors un morceau de parchemin, son encrier et sa plume. Elle réfléchit quelques instants en se demandant si ça en valait vraiment la peine. Qu'est-ce qu'elle pourrait bien dire dedans ? Elle essaya de se concentrer sur lui, sur ses sentiments et ce qu'elle voudrait lui dire s'il était devenu un fantôme.
Lettre:
 

Voilà, en 5-10 minutes, elle avait fini d'écrire sa petite lettre et comme elle l'avait redouté, elle avait les larmes aux yeux. Mais hors de question de les laisser couler ! Elle était plus forte que ça. Elle espérait juste que Grace ne l'aurait pas remarqué.  


©BOOGYLOU.



   
Life is for the alive
I walked along the avenue, I never thought I'd meet someone like you. You're slowly disappearing from my view.  I ran so far away. I ran all night and day. I couldn't get away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace H. Callaghan
I'm New !
Grace H. Callaghan

Messages : 191
Doubles Comptes : Azenor I. Crane
Copyright : Jade ♥
Avatar : Willa Holland
Âge du Personnage : 20 y.o
Poste : Élève, Serpentard en 6ème
Particularité : Noble et de sang-pur

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyDim 15 Mai - 20:50



Fiction reveals truths that reality obscures

Avec Jade Heaton

Jade Heaton ? Il me semble que c'est la préfète de Poufsouffle non ? Je me trompe peut-être mais très peu probable que je me trompe. Je soupirais alors si même je me serais trompée soit, je ne suis plus à cela prêt après tout. Je me focalisais alors sur le livre que je tenait précieusement dans mes mains et repensais à une chose que Jillian m'a dite il y a peu " met de l'ordre dans tes idées et dans tes sentiments ". C'est ce qui est surtout retenu et je pense que c'est l'essentiel. Il faudrait peut-être que je commence par faire cela non ?

« Hum, non je ne suis pas préfète, je n'ai pas eu cet honneur.»
" Je ne sais pas si c'est un honneur mais j'aurais dit responsabilité. Mais je m'excuse de m'être alors tromper. Du coup, tu comprend lorsque je dis que je ne fais pas attention à ce genre de détail. "

Je rigole à mon tour. Assez discrètement pour éviter un regard de réprimande de la bibliothécaire. En tout cas, je ne pense pas que ma famille appréciera ses fêtes de fin d'année. Finalement, je sais que je partirais de chez eux, c'est une certitude mais j'ignore encore comment cela va se passer. Mon père risque d'être déçu mais soit c'est ma vie. J'ai l'impression de faire une crise d'adolescente maintenant. Alors que j'ai été une fille sage tout ce temps. C'est juste que je veux suivre ma propre voir et mes propres convictions. Voir le monde tel qu'il est et pas comme il me l'a décrit. Juste suivre ses indications et ne connaître rien au delà du livre très peu pour moi à vrai dire. Je veux savoir ... Je remarquais alors qu'elle avait finis son livre et lui demanda comment il était.

«  Oui très bien ! C'est sur la civilisation perdue des Atlantes. Mais pas dans le genre documentaire, c'était une trame et elle était vraiment intéressante. Ce peuple ayant une connaissance bien plus grande que la nôtre, essaie de sortir des profondeurs de l'océan et de leur côté, les sorciers cherchent à trouver l'emplacement de l'Atlantide et découvrir tous les secrets qui ont disparu avec les Atlantes. Je n'en dirais pas plus si un jour tu veux le lire. »
" En tout cas, tu me donne l'envie de le lire un de ses quatre. Il a l'air fort bien intéressant. Surtout si l'on parle d'un peuple aussi mystérieux que les atlantes qui pour l'heure font plus partie du mythe. On n'en sait pas plus pour affirmer de leur existence. Mais je suis sûre que bientôt on en saura plus. "

Je lui souris alors. Et si je devenais un jour historienne de la sorcellerie ? Je ne sais pas je verrais bien ce que je ferais mais certainement pas employée de département c'était ce que voulais mon père de moi. Soit, je ferais ce que je veux. Autant savoir ce qui me plaît dans la vie et ce que je peux faire plus tard. Je remarquais qu'elle écrivait une lettre. Cela ne me regarde sans doute pas. Je regardait à nouveau le livre et relisais ce que ma mère et ma tante y disait. Je vais d'abord me concentrer sur mes sentiments s'y déjà je peux y mettre un nom sur ce que je ressens. Ma mère et ma tante y parle d'amour. Peut-être que c'est cela ... " Lui dire que je l'aime ..." "... Je l'embrasserai si je le pouvais ... " Heu j'ai embrasser Keith cela compte ? Non ... Je ne pense pas. " ... je voudrais être près de lui .... " Oui moi aussi mais ... " ... Je voudrais lui caresser les cheveux, passer la main dans sa chevelure ... " Heu ... Oui aussi mais ... En fait, plus je lis, plus je me dis que c'est le jackpot ! Soit je suis totalement en train de me mettre à leur place et cela me perd dans ce que je ressens ou alors je ... C'est en levant le regard devant la porte d'entrée que je vois Jillian passer suivie de Keith nos regards se croisèrent. Je tenais un moment mais baissait de suite le regard sur mon livre légèrement rouge. Bon, c'est sûrement cela. J'en suis sûre mon coeur n'a fait que battre et j'ai cru que j'allais avoir une crise cardiaque et ce n'était pas la peur mais plutôt l'envie qui m'a fait cela. Merde ...

" Je l'aime ... Merde ... "

Heu ... J'ai parlé tout haut ... Je regarde alors Jade.

" Excuse moi, j'ai du lire à voix haute. Sinon, c'est une lettre pour ta famille ? Je sais que pour cette fin d'année, ils vont sans doute organisé une fête comme d'habitude pour la fin d'année. Tu sais avec qui tu iras ? Moi surement avec une amie car je n'ai personne ... "

Je soupirais et éludais ma dernière phrase. Je la regardais en souriant timidement espérant qu'elle ne me pose pas trop de question ou que je n'ai pas été trop impolie ce n'est pas le but escomptée.
Code by Joy


Aliénor Danaé Hérondale
Pour toi je me battrais, pour toi je pourrais tout faire, je m'en rend compte maintenant, c'est parce que je t'aime. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Heaton
I'm New !
Jade Heaton

Messages : 396
Copyright : D.S.R
Avatar : Shelley Hennig
Âge du Personnage : 21 ans
Poste : 7e année
Particularité : Lycanthrope
More About You ! : Sometimes your whole life boils down to one insane move
Wanna know me?
Jade's Chronicles

« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan EmptyMer 1 Juin - 19:01

 

♢« Fiction reveals truths that reality obscures » ♢

Jade Heaton

Grace H. Callagher




« Je ne sais pas si c'est un honneur mais j'aurais dit responsabilité. Mais je m'excuse de m'être alors tromper. Du coup, tu comprend lorsque je dis que je ne fais pas attention à ce genre de détail.  »

Une responsabilité ? Être préfète ? Pendant ses sept années à Poudlard, Jade avait rencontré tellement de préfets qui ne faisaient pas leur boulot et se servaient des autres élèves en les menaçants d'enlever des points à leur maison, qu'elle avait du mal à croire en une « responsabilité » pareille. Ils dépouillaient les élèves s'ils les choppaient à une heure tardive dans les couloirs de l'école en proférant encore et toujours les mêmes menaces. Pour Jade, les préfets faisaient partie de la pire espèce qui soit. Donc elle resterait sur ses dires. C'était un honneur, un pouvoir sur les autres élèves offert sur un plateau, accompagné de la confiance du corps enseignant. Rien de plus. Et elle avait assez à faire pour s'occuper en plus du bon comportement des autres alors ça ne l'intéressait pas.
Elle ne répondit donc pas et se contenta de sourire en acquiesçant. La brune ne pensait pas que ce qu'elle avait raconté à son interlocutrice à propos des Atlantes pouvait l'intéresser. Elle n'était pas très douée pour parler de livres qu'elle avait lus, même s'ils lui plaisaient. Venant d'elle, cela pouvait paraître plutôt ennuyant.

« En tout cas, tu me donne l'envie de le lire un de ses quatre. Il a l'air fort bien intéressant. Surtout si l'on parle d'un peuple aussi mystérieux que les atlantes qui pour l'heure font plus partie du mythe. On n'en sait pas plus pour affirmer de leur existence. Mais je suis sûre que bientôt on en saura plus.  »
Jade fut donc agréablement surprise de constater que Grace était tout de même intéressée par l'histoire.

« Je l'espère ! Parce que ce mythe m'intéresse beaucoup ! J'aimerais que ce soit vrai. Il y aurait encore tellement de choses à apprendre sur leur civilisation. »

Elle alla alors ranger son livre là où elle avait été le chercher en premier lieu et retourna à sa place. Bon, cette fois, pas d'échappatoire. Il fallait qu'elle bosse ses devoirs si elle ne voulait pas prendre du retard. La Poufsouffle attrapa un morceau de parchemin, sa plume et son encrier. Elle écrivit sur le coin du parchemin le nom du livre qu'elle venait de rendre, ainsi que son auteur pour le relire un jour. La brune ouvrit ensuite son manuel d'Histoire de la Magie et commença à gratter sur son parchemin sans voir le temps défiler.

«  Je l'aime ... Merde ...    »

Jade haussa les sourcils. C'était un peu gênant comme situation. Elle s'était doutée que la jeune femme était dans ses pensées ou en train de lire à voix haute, mais pour quelqu'un qui passait par là par hasard, ça avait tout l'air d'être une grande confession alors qu'elles se connaissent depuis quoi ? Deux heures ?

«  Excuse moi, j'ai du lire à voix haute. Sinon, c'est une lettre pour ta famille ? Je sais que pour cette fin d'année, ils vont sans doute organisé une fête comme d'habitude pour la fin d'année. Tu sais avec qui tu iras ? Moi surement avec une amie car je n'ai personne ...    »

« Je comprends ne t'en fais pas, ça arrive parfois ! » Elle rit nerveusement et répondit d'une voix mal assurée. « Hum... Non pas exactement. C'est plus une lettre pour... pour moi-même, c'est assez compliqué. Non, aucune idée, je pense que j'irais aussi avec des amis.  »
Ce n'était pas plus mal. Certes, il y avait les problèmes habituels quand même. Parce que cela n'empêchait pas les garçons de draguer lourdement à ce genre de soirée. Donc dans tous les cas, il allait vraiment falloir que Jade se contrôle pour ne pas s'en prendre à eux publiquement.



©BOOGYLOU.



   
Life is for the alive
I walked along the avenue, I never thought I'd meet someone like you. You're slowly disappearing from my view.  I ran so far away. I ran all night and day. I couldn't get away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty
MessageSujet: Re: « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan   « Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
« Fiction reveals truths that reality obscures » ft Grace H. Callaghan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] Crépuscule
» [Fan-Fiction] Ecrits de Chroniqueurs
» [Fan-Fiction] Le combat de Solok
» [Fan-Fiction] Une histoire courte: Hidkoc Versus Fito
» [Fan-Fiction] Enlèvement Mystique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelius Charm :: Dragées Surprises ! :: Archives :: RPs-
Sauter vers: